Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 novembre 2019

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

Debbie Farkas doit la vie à Jake et Karma

Un incendie a détruit sa résidence

Incendie Chertsey

©(Photo L'Action - Pierre Laurent)

Sa résidence à Chertsey a subi de lourds dommages en raison d’un problème électrique.

SAUVETAGE. « J’ai encore de la misère à réaliser que j’ai tout perdu », lance d’entrée de jeu Debbie Farkas. Toutefois, la jeune mère de 37 ans peut toujours compter sur le bien le plus précieux, celui de la vie, puisque ses deux chiens, Jake et Karma, l’ont sauvée d’une mort certaine.

Le matin du vendredi 15 novembre restera gravé dans la mémoire de la Chertsoise. Aux prises avec un trouble d’anxiété généralisé (TAG), elle a également des problèmes de surdité aux deux oreilles. Elle entend à 40% de l’oreille gauche et à 55% de la droite. 

Afin de bien dormir la nuit, Debbie Farkas prend des médicaments pour le sommeil. La posologie indique 2 cachets et demi par nuit, mais à l’habitude, un seul suffit. Cependant, pour une rare fois, elle décide de s’en tenir à la dose prescrite. 

Si elle a choisi de suivre l’ordonnance, c’est que ses deux chiens, Jake et Karma, avaient beaucoup d’énergie dans la journée. Le premier est un mâle de 5 ans, tandis que le second est une femelle de 11 mois.  

Une noirceur totale 

Dormant paisiblement sur son oreille droite, celle avec laquelle elle entend le mieux, Debbie Farkas ne s’est jamais aperçur que l’avertisseur de fumée sonnait. Il aura fallu une intervention de ses deux chiens pour la sortir de son sommeil. 

« Je me suis réveillée parce qu’ils me piétinaient. Lorsque j’ai ouvert la porte de ma chambre, tout était noir. Je n’ai eu que le temps de prendre ma sacoche, mon manteau ainsi que ma veste et je suis sortie dehors », se souvient-elle.  

Bien que les flammes aient emporté ses souvenirs, elle garde le moral. À présent, Debbie Farkas est à la recherche d’un appartement dans les environs de Joliette. Elle mentionne avoir du soutien de son entourage pour passer à travers cette épreuve. 

Une chose est néanmoins certaine : le lien qui unit le trio s’est renforci, surtout avec Jake. « Je l’ai sauvé d’un refuge. C’est un peu comme s’il m’avait rendu la pareille qu’il m’avait prouvé sa fidélité », confie-t-elle.  

Un problème électrique 

Le directeur du service des Incendies de la municipalité de Chertsey, Jonathan Ruffo, était présent au domicile de Debbie Farkas lors de l’incendie, au 420 rue Latendresse. Il a reçu l’appel à 8 h 10 et avec les informations qu’il détenait, il a sonné l’alarme générale. Les pompiers de Saint-Calixte et Entrelacs ont été demandés en entraide. 

La cause de l’incendie serait un problème à proximité du panneau électrique du sous-sol, auquel les 21 pompiers participant à son extinction ont eu de la difficulté à accéder. Bien que la structure soit toujours debout, il indique que des dommages importants au niveau du sous-sol ainsi que du premier étage ont été répertoriés.  

« L’incendie a été maîtrisé vers 9 h 40 et l’intervention a duré jusqu’à 13 h 30. Les pompiers ont réalisé un super travail », a-t-il fait savoir. 

Nouvellement en poste, il a mentionné le caractère unique de cette intervention. « Les animaux de compagnie sont généralement alertes, ils ont comme un septième sens, mais de là à réveiller leur propriétaire, c’est un cas particulier. Les avertisseurs de fumée avaient fait leur travail puisqu’ils sonnaient, mais elle était couchée sur l’oreille droite, celle avec laquelle elle entend le mieux. » 

Malgré le dénouement heureux de leur intervention, M. Ruffo rappelle l’importance de vérifier la fonctionnalité des avertisseurs de fumée. Selon le ministère de la Sécurité publique, près du tiers des bâtiments incendiés chaque année n’ont pas d’équipement de sécurité incendie en bon état de fonctionnement.  

Debbie et Jake

©(Photo gracieuseté)

Debbie Farkas, avec Jake.

Jake et Karma

©(Photo gracieuseté)

Grâce à la vigilance de ses chiens Jake et Karma, Debbie Farkas est toujours en vie.

Combien avez-vous dépenser lors du Vendredi fou ?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média