Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

30 octobre 2019

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

La Manne Quotidienne double sa superficie

Un investissement de 439 000 $

Manne quotidienne

©(Photo L'Action - Steven Lafortune)

Donateurs, employés, bénévoles et membres du conseil d’administration étaient présents à l’inauguration officielle de l’agrandissement de la Manne Quotidienne, le mercredi 23 octobre.

INVESTISSEMENT. En 2017, la Manne Quotidienne a lancé « Grandir Ensemble », une campagne de souscription dont l’objectif était de réduire la perte de denrées en raison du manque d’espace ou de bonnes conditions d’entreposage. Deux ans plus tard, l’organisme inaugurait l’agrandissement de ses locaux qui permettra de mieux répondre à ses besoins ainsi qu’à ceux de sa clientèle en annonçant un investissement de 439 000 $. 

Depuis 1995, la Manne Quotidienne assure la sécurité alimentaire à environ 1500 à 2500 personnes. En 2018, 955 familles se sont partagé 15 545 paniers de denrées et produits d’hygiène. Bien que la majorité de cette cohorte provienne du Grand Joliette, elle ouvre ses portes aux familles en difficulté des MRC de la Matawinie, de Montcalm et de D’Autray. 

Toutefois, son président, Ghislain Bélisle, a mentionné que l’organisme avait remarqué une baisse d’efficacité en termes de gestion des besoins et des dons alimentaires. « Nous avons été contraints de refuser des denrées par manque d’espace ou d’entreposage. Encore plus inadmissible, nous perdions pour les mêmes raisons une portion des fruits et légumes déjà mûrs à leur arrivée dans notre petit entrepôt. » 

Considérant ces faits, les administrateurs se sont penchés sur la question en donnant le feu vert à une analyse, puis à la planification d’un agrandissement permettant un fonctionnement efficace au sein de la Manne Quotidienne.  

Des équipements adéquats 

Grâce à la générosité de donateurs anonymes et d’entreprises, la campagne s’est terminée avec un montant de 439 000 $. Avec cette somme, la Manne Quotidienne a doublé sa superficie. De plus, elle s’est équipée d’une cuisine de type commercial, d’un camion réfrigéré, d’une chambre de réfrigération ainsi que d’un spacieux entrepôt, de même qu’une chambre de congélation.  

Parmi les donateurs, on retrouve Jean-Paul Perreault, président de la Fondation Richelieu de Joliette et maître d’œuvre de la campagne « Grandir Ensemble ». Comptable de profession, il a signé un chèque personnel de 25 000 $, tout en mobilisant la communauté d’affaires à faire de même.  

« Je suis passablement fier de l’implication du milieu des affaires, des travailleurs autonomes, professionnels, politiciens et toute personne capable de faire la différence qui ont choisi d’agir au profit des usagers de la Manne Quotidienne. Ce rêve est réalité. Nous vous devons une fière chandelle », a-t-il lancé devant des dizaines de convives dans la nouvelle annexe portant désormais son prénom. 

Un atelier inespéré 

Enfin, le mot de la fin est revenu à l’un des membres du conseil d’administration, Annie-Claude De Grandpré. Durant son allocution, elle a non seulement rappelé la mission de la Manne Quotidienne, mais également d’un atelier inespéré donnant un précieux coup de main aux employés. 

En effet, en plus d’un service d’intervention, de référencement et d’ateliers éducationnels en cuisine collective, un atelier de transformation alimentaire est offert aux bénévoles. Ceux-ci peuvent acquérir des compétences dans ce domaine dans l’espérance d’une reconduite vers le marché du travail. 

Cet atelier est maintenant possible en grande partie grâce à la chambre froide et de réfrigération. « Il arrive fréquemment de recevoir des agriculteurs des quantités trop grandes de certains légumes lors de périodes de récoltes. En mettant une partie de ces produits en congélation, nous fournissons à présent à nos usagers certains légumes sur une période allant jusqu’à six mois », a-t-elle expliqué. 

Après un lent départ, la production de potage et de compote de fruits atteint en ce moment une vitesse de croisière de plus de 1000 kg par semaine. Ce service fournit d’ailleurs une grande quantité de denrées « pro-santé », tout en luttant contre le gaspillage alimentaire.  

Manne quotidienne

©(Photo L'Action - Steven Lafortune)

En plus de doubler sa superficie, l’organisme s’est doté d’une cuisine de type commercial, de même qu’une chambre de congélation et de réfrigération.

Comptez-vous faire du bénévolat pendant la crise du coronavirus?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média