Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 février 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Vers une église à vocations multiples à Sainte-Béatrix

Fabrique Saint-Béatrix

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Andrée St-Jean (conseillère), Gilles Émard (marguillier), Pierre-Gervais Majeau (curé), Lise Marchand (secrétaire) et Serge Perrault (maire).

MUNICIPAL. La Municipalité de Sainte-Béatrix et la Fabrique St-Pierre de Belles-Montagnes annoncent qu’elles s’unissent dans le but d’assurer la pérennité de l’église par une fusion entre le culte et la culture.

Les représentants de la Municipalité et de la Fabrique proposent en effet de fusionner l’église et la bibliothèque en déménageant cette dernière dans le bâtiment tout en préservant les fonctions de culte de l’endroit.

Il s’agirait selon eux d’un concept novateur qui permettrait de sauver l’église en la partageant. « C’est rare une église qui possède aussi une bibliothèque! », affirme Gilles Émard, marguillier. Cette fusion aurait aussi d’autres avantages tels qu’accroître l’accès à l’église et offrir un lieu calme et de recueillement aux bibliophiles.

« Nous voulons faire de l’église un centre multifonctionnel, plurivocationnel et communautaire. L’église, c’est un symbole important, nous voulons en faire un milieu de vie partagé. Ce serait une propriété partagée avec la Municipalité », souligne le curé Pierre-Gervais Majeau.

Outre la bibliothèque, le volet culture pourrait comprendre d’autres éléments comme des spectacles. « Ça assurerait une viabilité économique des lieux », poursuit le curé.

Cette réalisation permettrait de plus à un autre projet de voir le jour, soit la réfection de l’orgue de l’église.

Gilles Émard raconte que la Fabrique a récemment découvert que l’orgue situé dans le jubé et acquis en 1899 avait une grande valeur patrimoniale. Il s’agit d’un orgue d’Eusèbe Brodeur et il s’agirait peut-être même du plus vieil orgue Brodeur toujours existant.

Le Conseil du patrimoine religieux du Québec a jugé que l’instrument est admissible à un programme d’aide financière dans le but d’être restauré. Toutefois, la demande d’aide doit être appuyée d’un plan de financement et d’un plan stratégique quant à l’avenir de l’église et l’usage de l’instrument. La réalisation de la bibliothèque viendrait donc appuyer la demande de subvention pour la restauration de l’instrument.

En entrevue avec L’Action, le maire Serge Perrault annonce qu’un comité patrimoine a été formé sur lequel siège notamment la conseillère Andrée St-Jean.

« On va développer un plan et analyser la faisabilité des divers projets, mais une chose est certaine, on veut aller de l’avant », note Mme St-Jean.

M. Perrault et Mme St-Jean, qui ont été élus aux dernières élections, affirment que garder l’église vivante faisait partie de leur vision depuis longtemps.

« L’église, c’est une référence, il y a un grand sentiment d’appartenance envers le lieu de rassemblement. C’est une richesse pour la municipalité », déclare le maire.

Il ajoute que le manque d’espace est toujours un problème pour la municipalité. « L’église est un lieu déjà présent. Il reste à voir comment on peut la partager et en assurer la viabilité. Comment on peut occuper les lieux moyennant un investissement. »

Les détails du projet se préciseront d’ici le printemps, moment où le Conseil du patrimoine religieux du Québec se penchera aussi sur la demande d’aide financière.

Fabrique Sainte-Béatrix

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Le curé Pierre-Gervais Majeau et le maire Serge Perrault.

Fabrique Sainte-Béatrix

©Photo Élise Brouillette - L'Action

L'orgue de Sainte-Béatrix.

Commentaires

19 fvrier 2019

Jacqueline Breault

Belle initiative. Ex-béatrixoise, je félicite toutes ces personnes qui ont à coeur le patrimoine religieux et qui encouragent la culture. Belle vision pour le développement d'une petite municipalité qui sait tisser des liens entre le passé et le futur. Succès à votre projet de centre multifonctionnel.

19 fvrier 2019

Marjolaine Chassé

Comme je suis contente d’apprendre cette nouvelle! Je trouve que l’église est l’âme du village. C’est une très bonne idée de l’utiliser aussi pour la culture. Chaque fois que j’arrive au village, j’admire son architecture et ses vitraux. Bravo Curé Majeau qui a baptisé nos deux petits-enfants l’été dernier et bravo Andrée et le conseil de notre village.

21 fvrier 2019

Daniel Mérineau

Hé oui ! belle initiative en effet, j'ai toujours été en faveur de sauver notre église, j'apprends par le journal que la bibliothèque y déménagera. Dommage que nos conseillers aux réunions du conseil municipal et le budget 2019 sont restés muets sur ce sujet. C'est un peu ce que l'on reproche à L'équipe Perrault, le manque de transparence et de communication efficace avec ses citoyens.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média