Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

15 mai 2021

Lettre ouverte

Cette nuit, mon insomnie est due à la rencontre d’un homme faite hier. Se présentant en VUS rutilant pour collecter le loyer d’une proche dont je venais de vider l’appartement, il s’est montré poli et souriant. 

Ce « monsieur » loue des chambres délabrées à des gens vulnérables (personnes présentant des problèmes de santé mentale, entre autres) pour la modique somme de 545 $ par mois. Pas de bail et demandant à être payé comptant. Pour cette somme, le fier proprio explique que vous bénéficiez quand même d’un endroit quand vous êtes mal pris dans la vie. Une petite pièce aux murs troués et à la peinture défraîchie depuis belle lurette, à l’unique fenêtre, brisée et donnant sur le côté merdique de la vie. Calorifère rouillé accumulant la froideur de la malchance sociale, en plus de la poussière. 

À la demande de cette personne qui m'est chère et qui a toujours honoré ses dettes, je lui tends le chèque (c’était un chèque ou rien!). L’homme fait la moue en regardant le montant inscrit représentant l’occupation de l’endroit pour une semaine, car il n’a pas eu de préavis que la locataire quittait... Les règles c’est pour les locataires mais pas pour lui... Il sait qu’elle est hospitalisée depuis plus d’une semaine. 

Je lui dis qu’il poussait le bouchon un peu trop, qu’il ne fallait pas avoir de morale pour louer un trou pareil qui risque l’incendie à tout moment tant le système électrique est inadéquat. Pas de sonnette à l’entrée, pas besoin quand personne ne vous rend visite. Pas de lavabo dans la salle de bain commune, arrangez-vous les crottés. 

Ce qui m’empêche de dormir, c’est aussi d’avouer qu’il a raison lorsqu’il dit qu’elle était bien chanceuse d’avoir eu cet endroit où habiter, sinon c’était la rue (une autre fois). 

En 2021. Au Québec. 

Nancy Blouin de Joliette

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média