Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Éducation

Retour

08 mai 2021

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Un groupe d’étudiantes amène des changements positifs à l’école Amis-Soleil

Techniques d’éducation spécialisée

Projet intégré

©(Photo gracieuseté)

Andréanne De Grandpré, Sophie Paradis, Emmy Parent, Marc-André L’abbée, Gina St-jeleais, Karine boisjoli (directrice), Claudine Giroux, Natacha Blais et Gabrielle Perrault-Varin.

Six finissantes en techniques d’éducation spécialisée du Cégep à Joliette ont travaillé afin d’augmenter le bien-être des élèves de l’école Amis-Soleil de Lavaltrie dans le cadre de leur projet final. Leur objectif était de faire grandir le sentiment d’appartenance des élèves envers leur école et de diminuer les conflits dans la cour de celle-ci. 

Les futures intervenantes ont élaboré un plan d’action pour atteindre ces objectifs qui avaient été ciblés par l’un des deux techniciens en éducation spécialisée de l’école primaire Marc-André L’abbée. Elles ont tout d’abord effectué une campagne de sociofinancement et ont amassé près de 950 $ avec celle-ci pour acheter du nouveau matériel afin de bonifier les bacs de jeux des élèves.  

Chacune des 14 classes a reçu le même matériel qui contenait des activités animées, ainsi que des jeux créatifs et personnalisés. Les étudiantes ont également distribué, à chacune des classes, un cartable rempli d’idées détaillées d’activités. Une version électronique de celui-ci a également été mise en ligne pour permettre aux parents de voir les activités et d’avoir accès à toutes les explications pour les réaliser.   

«Nous sommes vraiment fières d’avoir pu travailler avec les élèves et de constater l’impact que notre projet a eu. Nous avons fait le tour des classes et plusieurs jeunes nous disaient qu’ils étaient heureux que nous soyons là et que nous ayons amené d’autres activités et matériel pour qu’ils puissent jouer», a commenté l’étudiante Sophie Paradis. 

L’équipe, qui est composée de cette dernière ainsi que d’Andréanne De Grandpré, Claudine Giroux, Emmy Parent, Gabrielle Perreault-Varin et Natacha Blais, a également animé des ateliers dans les classes sur la résolution de conflits. «Nous voulions responsabiliser les jeunes afin qu’ils puissent régler leurs différends de façon plus autonome et déjà, nous avons vu une différence et les conflits ont diminué!» 

Finalement, afin de faire croître le sentiment d’appartenance, les étudiantes ont offert 14 arbres (un par classe) pour que les élèves puissent les planter dans leur cour. «Chaque classe créera une œuvre pour leur arbre et fera des activités pour développer ses connaissances sur les arbres et les plantes. » 

Les étudiantes termineront leur projet le 14 mai, mais les activités, les arbres et les notions qu’elles ont amenés pourront rester bien après leur départ, tout comme les liens qu’elles ont créés entre elles. « Nous nous connaissions peu avant d’être en équipe, mais nous nous sommes vraiment fait confiance et nous avons développé une belle complicité!» 

Les finissantes ont également travaillé en collaboration avec les techniciens en éducation spécialisée de l’école primaire Marc-André L’abbée et Gina St-jeleais. Elles ont d’ailleurs tenu à remercier toute l’équipe de l’école Amis-Soleil à Lavaltrie, les parents des élèves et les donateurs qui ont contribué au projet.  

Projet intégré

©(Photo gracieuseté)

L'équipe de finissantes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média