Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

23 juin 2020

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Ce n’est que partie remise pour l’équipe de Joliette

Ligue nationale de hockey balle (LNHB)

Simon Charette et Louis Bessette

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

Les propriétaires de l’équipe Simon Charette et Louis Bessette.

Bien que la première saison de la Ligue nationale de hockey balle (LNHB) ait été reportée, les propriétaires de l’équipe de Joliette, Louis Bessette et Simon Charette, ne chôment pas et se préparent activement. En entrevue avec L’Action, ils présentent tous les détails de cette équipe qui représentera fièrement la région à travers la province.

Celle-ci portera le nom de son commanditaire majeur, L’Assurancia Venne et Fille de Joliette et Guillaume Gélinas, bien connu du monde du hockey balle, agira comme entraîneur et assistant directeur général de la concession.   

«On avait regardé la liste de joueurs éligibles pour le repêchage et nous étions vraiment prêts à faire feu. Nous avons été arrêtés dans notre élan, mais ce n’est que partie remise», a mentionné Louis Bessette qui est également propriétaire du Centre Pro-Hockey Joliette. 

En effet, le repêchage de cette nouvelle ligue devait s’effectuer en avril et les matchs commencer en mai, mais le coronavirus est arrivé. « Il y avait plusieurs options sur la table, comme une saison écourtée et un repêchage en ligne, mais notre but pour la première année est d’avoir de la visibilité, des spectateurs et de faire tout en gros, la saison a donc été reportée à l’an prochain.» 

Logo Assurancia

©(Photo gracieuseté)

Les propriétaires ajoutent que cela leur permettra de mieux peaufiner quelques détails et de recommencer la recherche de commanditaires pour un lancement encore plus grandiose. Leur objectif est de faire des matchs locaux un gros «happening» familial qui se tiendra les vendredis soir sur la surface extérieure.  

«C’est un sport qui a une grande popularité auprès des jeunes, avec un jeu rapide, plaisant à regarder et sans bagarres, donc c’est très familial. Avec des joueurs locaux et beaucoup de spectateurs, ça sera vraiment une super ambiance», a ajouté celui qui est aussi propriétaire du Sim’s Irish pub, Simon Charette. 

Un engouement grandissant 

À Joliette, c’est environ 1500 joueurs qui pratiquent le hockey balle régulièrement, et ce, sans compter tous les jeunes qui s’y adonnent. « Lors de mes premières saisons, j’avais 4 équipes dans ma ligue junior et cette année je m’enlignais pour 20! Il y a un gros engouement pour le sport et pour l’ambiance! Les gens viennent entre amis et c’est super festif», explique Louis Bessette. 

Il compte d’ailleurs planifier les parties junior juste avant les matchs de la ligue nationale. «Ça prend des modèles auxquels les jeunes vont pouvoir s’identifier et après, ça va juste encore plus grossir! » Comme l’objectif ultime est d’intégrer le hockey balle aux Jeux olympiques, la création de cette ligue, qui regroupe les meilleurs joueurs, allait de soi.  

«Nous sommes chanceux, au Québec nous sommes l’endroit le mieux organisé au niveau compétitif et je peux dire sans gêne qu’on a probablement les meilleurs joueurs au monde. Ça promet d’être tout un show!» 

La ligue a été séparée en deux divisions, est et ouest, et L’Assurancia de Joliette fera partie de l’association ouest avec Anjou, Boucherville, Granby, Mirabel et Sherbrooke. Celle de l’est comportera les équipes des villes de Québec, Drummondville, Saint-Léonard-d'Aston, Trois-Rivières, Lévis et Victoriaville. «Nous allons consolider tout ça pour le moment, mais des plans d’expansion ne sont pas exclus pour la ligue. » 

Malgré les divisions, toutes les équipes s’affronteront. Trois équipes seront sur place les soirs de match pour que chacune puisse disputer deux joutes. Chaque formation aura trois lignes de trois joueurs et deux gardiens. Elles auront toutefois droit à une liste de joueurs disponibles d’un maximum de 20 noms.  

Repêchage 

La loterie, qui déterminera l’ordre du repêchage, se tiendra le 21 novembre et le repêchage lui-même le 23 ou le 24 janvier. Plus de 400 joueurs sont présentement inscrits pour celui-ci. « C’est sûr que nous allons essayer de miser sur des joueurs locaux, mais ils sont vraiment bons et nous ne serons pas les seuls à les vouloir!» Chaque équipe repêchera 16 joueurs et pourra ensuite faire signer quatre joueurs autonomes qui n’auront pas été repêchés.  

Tous les joueurs qui jouent régulièrement ont une cote, qui leur est attribuée par un comité d’évaluation, allant de H1 à H13 pour les hommes. «Les H1 sont les meilleurs et il y en a peut-être vingt dans la province, c’est rare!» Les propriétaires s’attendent à ce que des joueurs allant jusqu’à H6 ou H7 soient repêchés. «Il faut faire attention, car il y a des jeunes qui sont H6, H7, mais qui sont en pleine progression et en juste un an leur cote peut doubler! Ils seront à surveiller. »  

Plusieurs joueurs de hockey sur glace sont aussi inscrits au repêchage et c’est l’une des raisons pour laquelle la ligue a effectué son calendrier pour que les séries se terminent avant le début des camps d’entraînement de hockey sur glace.  

Un sport rassembleur 

Cela faisait plusieurs années que le projet de ligue nationale se discutait dans le milieu et Louis Bessette savait qu’il voulait en faire partie quand cela se concrétiserait. « J’avais déjà les installations, il ne me restait qu’à me trouver un partenaire et le choix s’est posé naturellement sur Simon. » Ce dernier n’a pas hésité à se joindre au projet, « mon fils aime tellement ce sport, je voulais m’investir pour le développer et je suis habitué avec l’événementiel, je suis un rassembleur! »  

Les propriétaires ont utilisé ce même adjectif pour décrire ce sport peu coûteux qui regroupe autant des hommes que des femmes. En effet, au Centre Pro Hockey Joliette la clientèle est constituée à 40 % de femmes. Un pendant féminin de la Ligue nationale n’est d’ailleurs pas exclu pour l’avenir.  

Surveillez nos publications cet été afin de découvrir et de mieux connaître certains athlètes de la région qui figurent parmi les meilleurs joueurs de hockey balle et qui risquent fortement d’être repêchés.

Commentaires

23 juin 2020

Ithor Lamope

Beau sport pour boire de la bière à outrance après les matchs et checker Bessette faire la cour à des poulettes de 20 ans.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média