Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 novembre 2019

Anne-Marie Duquette - infolanaudiere@lexismedia.ca

SCB : opposition à une modification du zonage

Le projet est suspendu

Robert Bibeau

©Photo L’Action – archives

Le maire Robert Bibeau et le conseil de SCB mettent sur pied un comité de travail.

Lors d’une assemblée consultative tenue par le conseil de Saint-Charles-Borromée (SCB) le 18 novembre dernier, des résidents de la rue Roméo-Gaudreault se sont opposés au projet de modification de zonage dans leur secteur, modification permettant la révision des hauteurs autorisées des constructions.

Selon ces opposants, ce changement de zonage autoriserait la construction sur la rue Roméo-Gaudreault de bâtiments pouvant aller jusqu'à une hauteur de cinq étages et de 20 mètres, hauteur maximale qui, selon ces propriétaires, aurait été prévue initialement pour des bâtiments de trois étages et de 15 mètres. De plus, ils ont protesté contre la construction éventuelle d’une nouvelle résidence des Habitations Bordeleau, craignant une forte montée de l’achalandage, un manque de places de stationnement, ainsi qu’une perte substantielle de la valeur de leur propriété.

Face aux craintes et aux nombreuses questions exprimées par ces propriétaires, soulignons ouverts à la discussion, le conseil de SCB a décidé de suspendre le projet de modification et de mettre sur pied un comité de travail incluant, outre les 14 propriétaires, le directeur général adjoint des Habitations Bordeleau, afin de présenter de façon exhaustive ce projet et de forger un compromis entre les diverses parties.

Quiproquo

«Le bonheur n’est jamais parfait», a déclaré d’emblée Robert Bibeau, maire de SCB, le conseil cherchant une formule «gagnant-gagnant». Le maire a ajouté que «ce terrain est déjà attrayant et va être développé. Il ne reste qu’à trouver un point d’ancrage pour tous.» À cet effet, cette zone de la rue Roméo-Gaudreault est soumise à un éventuel réaménagement architectural, et la construction d’une nouvelle résidence Bordeleau se ferait à au moins 50 mètres du bord de la rue.

Rappelons qu’en 1989, le zonage de ce secteur bordant la rivière était prévu pour du multilogement et des bâtiments communautaires allant jusqu’à trois étages. Ce n’est qu’en 2003 qu’on y a ajouté l’usage d’habitations unifamiliales en rangée, avant le permis d’augmenter la hauteur jusqu’à quatre étages en 2005. Aujourd’hui, la réglementation permet l’édification de bâtiments de deux à quatre étages, allant jusqu’à 15 mètres.  

«Nous voulons cependant rencontrer les gens, trouver des solutions et répondre à leurs questions», a spécifié M. Bibeau. La rencontre du comité de travail, en début de processus, devrait se tenir avant la fin de l’année.

 

Combien avez-vous dépenser lors du Vendredi fou ?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média