Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

04 novembre 2019

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Une forte performance malgré de nombreux imprévus

Les Sportifs de Joliette

Frederic Piché

©(Photo gracieuseté- Raynald Morand)

Frédéric Piché a récolté la première étoile du match.

Les Sportifs de Joliette ont récolté une importante victoire sur la route vendredi dernier. Ils ont signé un gain de 5 à 2 face au Métal Perreault de Donnacona, et ce, en devant composer avec des absences de taille comme Nicolas-Larcoque Marcoux, Raphaël Lafontaine, Joakim Arseanault, Brian Lovell et Jean-François Losier. 

« Au départ, on manquait d’intensité et on a donné des surnombres, mais en troisième période les gars sont sortis forts. Ça été une très bonne game de nos défenseurs, Tristan Tremblay a super bien fait pour une première expérience, nos avants ont été à la hauteur et David Duhamel a donné un très bon combat. Il gagne des points chaque game et c’est sûr qu’on va le revoir », a commenté le directeur général Gaby Roch.  

Les Sportifs ont inscrit deux buts dans les trois premières minutes de jeu, mais n’ont pas joué avec toute la fougue dont ils sont capables en première période. C’est notamment grâce au travail du gardien Frédéric Piché que l’équipe a réussi à maintenir son avance.  « Ils ont été meilleurs que nous en première période. On menait parce que Piché a été le meilleur des deux gardiens et qu’il a fait de gros arrêts. Si ça n’avait pas été de lui, c’était minimum 2-2 après vingt minutes», a ajouté Roch.  

Le gardien de but a effectivement connu une excellente soirée, et ce, même s’il ne devait pas être présent en raison de son état de santé. « Je suis malade, mais comme Boudreault ne pouvait être présent, je n’avais pas le choix de venir, c’était important d’aller chercher ces deux points-là. Ce n’était pas facile, j’avais moins de souffle qu’à l’habitude, mais ça super bien été », a déclaré à son tour la première étoile du match. 

Le trio de Rock Régimbald (1 but, 2 passes) Jean-Philippe Caron (1 but, 1 passe) et Charles-Alexandre Drolet (1 but, 2 passes), ainsi que le défenseur Tommy Wilson (2 passes) se sont aussi démarqués lors de cette soirée.  

Résumé 

Cela n’a pris que 50 secondes à Dany Roch pour inscrire le premier but des siens. Moins de deux minutes plus tard, c’est Jean-Philippe Caron qui a doublé l’avance de Joliette. Les Sportifs ont par la suite connu de très belles chances de marquer, mais Hubert Morin était prêt devant son filet. C’est toutefois Frédéric Piché qui a volé la vedette lors de cette période en effectuant des arrêts impressionnants. 

Tôt en deuxième période, Charles-Alexandre Drolet a inscrit ce qui deviendra le but gagnant sur des passes de Nicholas Pelletier et de Tommy Wilson. «Ce n’était pas censé être moi qui embarque sur le jeu, mais Caron était pris sur le banc, alors j’y suis allé, j’ai eu la rondelle et je l’ai mis dedans», a décrit Drolet.   

Ce dernier devait assumer le rôle de Larocque-Marcoux, qui joue habituellement avec Caron et Régimbald sur la première ligne, et a rempli cette tâche avec brio. «J’ai aimé ça, j’avais déjà joué avec eux dans les games hors-concours et on se connaissait un peu. C’est facile jouer avec des joueurs comme ça!» 

Donnacona a tenté de se donner un regain d’énergie en envoyant ses hommes forts sur la glace, mais David Lapierre et David Duhamel étaient prêts à répliquer. Toutefois, avec une avance de 3 à 0, les Sportifs ont peut-être baissé leur garde et le Métal Perreault a réussi à inscrire deux buts en cinq minutes. La marque était de 3 à 2 et l’équipe de Donnacona devenait plus menaçante.  

Les Sportifs ont ensuite enchaîné les pénalités et ont dû composer en double désavantage numérique pendant 53 secondes. Il s’agissait de l’occasion parfaite pour Donnacona d’égaliser le pointage, mais le travail acharné de plusieurs joueurs de Joliette comme Caron, Drolet, Dany Roch et Nathan Tremblay l’en a empêché.    

En troisième période, les Sportifs sont revenus plus concentrés, plus déterminés et ont connu une période presque sans erreur. Régimbald a marqué le quatrième but de Joliette après six minutes de jeu. C’est finalement Jonathan Ouellet qui a inscrit le dernier but des Sportifs dans un filet désert.  

«Nous avons vraiment une bonne gang de gars et nous sommes encore plus talentueux que nous l’étions à pareille date l’an dernier», a terminé le gardien Frédéric Piché avec beaucoup de confiance pour la suite des choses. Les Sportifs seront d’ailleurs en action samedi prochain au centre Marcel-Bonin contre le Bellemare de Louiseville.  

Jean-Philippe Caron

©(Photo gracieuseté- Raynald Morand)

Charles-Alexandre Drolet

©(Photo gracieuseté- Raynald Morand)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média