Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

28 octobre 2019

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Les Sportifs se réapproprient leur identité

Les Sportifs

©(Photo gracieuseté- Raynald Morand)

Raphaël Lafontaine s’est notamment démarqué au cours de la fin de semaine.

Après une défaite de 6 à 3 contre Louiseville vendredi soir, les Sportifs de Joliette ont retrouvé leur identité et sont revenus dominants devant leurs partisans le lendemain. Ils ont récolté une imposante victoire de 8 à 1 face au Condor de Nicolet. 

«Tout ce qu’on voulait c’était que les gars travaillent fort et c’est ce qu’ils ont fait. Dès le début, ils étaient rapides et robustes. Ils se sont donnés, ont bien joué défensivement et avaient l’équipe à cœur», a commenté l’entraîneur Nick Majeau.  

Plusieurs joueurs se sont démarqués au cours de cette soirée et c’est notamment le cas du trio gatinois, composé de Nicolas Larocque-Marcoux (3 buts, 2 passes), Jean-Philippe Caron (2 buts) et Rock Régimbald (5 passes). «Notre chimie est excellente et ça fait du bien un match comme ça. Ce soir, nous ne pouvions pas nous permettre de l’échapper après deux défaites, d’autant plus que nous étions à la maison, devant nos partisans», a déclaré Régimbald en entrevue avec L’Action.  

Au terme de cette victoire, l’entraîneur a aussi attribué une mention spéciale à Raphaël Lafontaine pour son ardeur sur la glace. «C’est un travailleur acharné. Il ne lâche jamais, et ce, à tous les matchs.» 

Résumé 

Les Sportifs ont entamé la partie avec conviction. Nathan Tremblay, Samuel Cadet, Tommy Wilson et Joel Roch ont notamment accueilli leurs adversaires avec de solides mises en échec. La formation locale a connu une bonne présence en désavantage numérique et juste après celui-ci, Caron a ouvert la marque avec l’aide de Régimbald et de Larocque-Marcoux.  

Environ deux minutes plus tard, un jeu de Tremblay et de Lafontaine a permis à David Lapierre d’inscrire son premier but. Le joueur, dont le rôle est davantage physique, n’avait pas joué depuis trois ans et dit retrouver tranquillement la forme. «Je me suis décidé à la dernière minute de jouer et finalement j’adore l’équipe! C’est pour ça que je reste et que je fais ma job», a ajouté celui qui a livré des combats presque tous les matchs. 

Après ce but, c’est Joel Roch qui a jeté les gants contre Nicola Héon, ce qui a fait lever la foule et mis beaucoup d’ambiance dans le centre Marcel-Bonin. Il restait un peu moins de cinq minutes à la période quand Tremblay a inscrit le troisième but des Sportifs sur des passes de Joakim Arsenault et de Charles-Alexandre Drolet.   

Le Condor a tenté de revenir plus fort en deuxième période, mais Frédéric Piché était prêt devant le filet de Joliette. Les Sportifs ont ensuite eu l’occasion d’évoluer en avantage numérique et cela n’a pris que 15 secondes à Arsenault pour en profiter. Le Condor a riposté avec un but de Michael Prégent, mais cela n’a pas arrêté la lancée des Sportifs.  

Après un but de Caron, Larocque-Marcoux a enchaîné deux autres buts pour permettre à son équipe de retourner au vestiaire avec une avance de six points. En troisième période, les deux gardiens ont été changés. Jérémy Daoust est venu en renfort à Émilien Boily devant le but du Condor et Michael Boudreault a terminé la partie pour Joliette.  

Les esprits se sont davantage échauffés, notamment entre David Duhamel et Kevin Auger. Les Sportifs ont fait preuve d’un peu d’indiscipline, ce qui a permis au Condor d’évoluer en double avantage numérique, mais Nicolet n’a pas été en mesure d’en profiter. Larocque-Marcoux a finalement complété son tour du chapeau alors qu’il restait moins de deux minutes au match.  

Défaite à Louiseville 

La veille, la soirée n’a pas aussi bien été pour les Sportifs qui se sont inclinés 6 à 3 devant le Bellemare de Louiseville. La formation joliettaine a eu du mal à s’installer et a connu un départ plutôt lent où les erreurs de la partie contre Granby se répétaient.  

«Il y avait des surnombres et des problèmes avec les couvertures défensives, c’était comme une continuité de la semaine dernière. Nous ne nous sommes pas présentés pendant une période et demie, et tu ne peux pas te permettre ça contre une équipe comme Louiseville, mais nous nous sommes repris en troisième période», a expliqué Majeau.  

Le Bellemare a inscrit cinq buts sans riposte, dont un en avantage numérique, pendant les 26 premières minutes de jeu. Michael Boudreault a été envoyé devant la cage des Sportifs en remplacement de Frederic Piché. En fin de deuxième période, Brian Lovell a finalement inscrit le premier but des Sportifs. Le pointage était de 5 à 1.  

Louiseville a ouvert la troisième période avec un but de Frédéric Gamelin, mais les Sportifs ont tout de suite répliqué avec deux buts. Dany Roch a d’abord déjoué William Giroux avec l’aide de Nicolas Larocque-Marcoux. Trente secondes plus tard, c’était au tour de Larocque-Marcoux de marquer sur des passes de Jean-Philippe Caron et de Dany Roch. Le match s’est terminé par une mêlée impliquant plusieurs joueurs, dont Joel Roch, Samuel Cadet et les gardiens Boudreault et Giroux.  

Les Sportifs seront sur la route ce week-end pour affronter le Métal Perreault de Donnacona.  

Les Sportifs

©(Photo gracieuseté- Raynald Morand)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média