Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

24 octobre 2019

Étudiant Cégep de Joliette - infolanaudiere@lexismedia.ca

NASA : plus de cycles lunaires que menstruels

Lettre ouverte

NASA (National Aeronautics and Space Administration) est un monde principalement constitué d’hommes. Un univers qui devrait pourtant ouvrir plus de porte aux femmes.

En effet, les femmes n’ont pas eux beaucoup de rôles majeurs dans le domaine de l’espace. Prenons exemple sur JoAnn Morgan, lors de la mission Apollo 11, le 16 juillet 1969, elle était la seule femme présente dans la salle de lancement. 50 années ont dû s’écouler après la mission Apollo 11 pour qu’un duo uniquement constitué de femme participe à une mission en 2024 afin d’aller sur la lune.

Les femmes ont subi beaucoup de sexisme dans le monde de l’astronomie. Elles ont toujours eu un minimum de présence mais les hommes ont toujours passé avant. Par exemple, nous ne connaissons même pas le nom de la plus ancienne femme  astronome car l’histoire en laisse aucune trace.

Bien qu’aujourd’hui les femmes ont réussi à prendre plus de place dans ce monde astronomique, certains préjugés et stéréotypes sont restés. Les femmes devront toujours continuer à se surpasser.

Megan Blaney, 18 ans

Étudiante en cinéma au Cégep régional de Lanaudière à Joliette

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média