Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

03 mars 2022

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Le Bloc Québécois obtient le vote majoritaire qu’il cherchait

Protection du poids politique du Québec

Perron Yves

©gracieuseté - L'Action

Le député Yves Perron.

Le Bloc Québécois (BQ) se réjouit de l’adoption, en Chambre, le mercredi 2 mars, de sa motion visant à préserver le poids politique du Québec et la représentativité de la nation québécoise à la Chambre des Communes.

Que le parlement reconnaisse la nécessité de rejeter la proposition de redécoupage d’Élections Canada, qui prévoit la perte d’un siège pour le Québec aux Communes, constitue une étape majeure, évalue le BQ.

Impact

Déposée le 2 mars dans le cadre de la «journée de l’opposition» du Bloc Québécois, cette motion engage les élus à rejeter tout scénario de redécoupage de la carte électorale fédérale qui aurait pour effet de faire perdre une ou des circonscriptions électorales ou de diminuer le poids politique du Québec au sein de la fédération.

Elle propose également la mise en place d’une nouvelle formule de répartition des sièges et demande au gouvernement d’agir en conséquence.

«L’appui à notre motion est un important premier pas. Ce qu’il faut maintenant, c’est établir un processus permanent de préservation de la nation québécoise et de son poids au sein de la fédération, de sorte que ses représentants élus puissent y faire valoir les positions et les intérêts propres au Québec, et ce, jusqu’à ce qu’éventuellement la nation québécoise fasse le choix souverain d’un unique parlement», souligne le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet.

«Le retrait d’un siège au Québec était un geste historique et intolérable. La Chambre ayant reconnu que le Québec est une nation et, de surcroît, une nation francophone, le Québec doit pouvoir être en mesure d’affirmer et de protéger ses valeurs, et ça, ça passe par la préservation de son poids politique», affirme Yves Perron, député de Berthier-Maskinongé.

Il déclare que le travail du Bloc Québécois sur la scène fédérale pour protéger les intérêts du Québec va se poursuivre. «Cette motion est un premier pas très important mais il va falloir demeurer vigilants pour préserver le poids politique de notre nation au parlement fédéral», signifie-t-il. (PB)

Où passerez-vous vos vacances?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média