Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

25 janvier 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Des assouplissements confirmés, mais en plusieurs étapes

« Il faut y aller mollo »

Francois Legault

©Photo-archives

Des mesures touchant les restaurants, les sports parascolaires, les RPA ou encore les CHSLD seront allégées à partir du 31 janvier.

À la suite de longues discussions entre le premier ministre et la Santé publique, les experts ont convenu d’alléger certaines mesures. Lors de son point de presse du 25 janvier, François Legault a donc annoncé des assouplissements qui entreront en vigueur dès le 31 janvier dans les domaines de la restauration et des sports.

En effet, à partir de cette dernière journée de janvier, quatre personnes ou deux bulles familiales pourront se réunir dans une maison ou un appartement. La même règle s’appliquera dans les restaurants qui pourront ouvrir leur salle à manger à 50 % de leur capacité. Les cafétérias situées dans les chalets de ski pourront également remplir la moitié de leur salle.

De plus, les sports parascolaires et civils, soit ceux à l’extérieur des écoles, seront également permis à partir de cette même date. M. Legault considère que « les jeunes ont fait beaucoup de sacrifices » durant cette pandémie et permet donc à ceux âgés de moins de 18 ans de pratiquer leur sport favori, tout en respectant un nombre maximum de 25 joueurs. Le premier ministre précise que la compétition ou les tournois dans les différentes disciplines ne seront pas autorisés.

Un dernier assouplissement prévu le 31 janvier concerne les établissements de divertissement comme le Biodôme, les jardins botaniques, les aquariums ou encore le Planétarium qui pourront aussi accueillir 50 % de leur clientèle.

Aider les personnes âgées

Le premier ministre a tenu à améliorer la situation dans les résidences pour personnes âgées et dans les CHSLD. Actuellement, un seul visiteur était accepté par résident dans les RPA et, dans les CHSLD, ce nombre s’élevait à deux seulement. François Legault a donc annoncé que deux visiteurs seraient permis dans les résidences pour ainés, mais qu’ils devront y aller un à la fois. Pour ce qui est des CHSLD, quatre personnes seront admises, mais seules deux d’entre elles pourront y aller au même moment.

Le premier ministre a également déploré la situation qui sévit dans quelques résidences pour personnes âgées. Selon les informations qu’il aurait reçues, certains propriétaires de RPA ne permettraient pas à leurs résidents de sortir de leur chambre pour éviter des contagions ou des éclosions. M. Legault rappelle donc aux propriétaires qu’il est possible pour quatre résidents de manger à la même table et que ceux-ci doivent sortir de leur chambre pour briser l’isolement. « Je comprends que c’est fait de bonne foi et que les propriétaires veulent être prudents, mais il ne faut pas tomber dans l’extrême », recommande M. Legault.

D’autres changements à venir

Le premier ministre a révélé qu’une deuxième phase d’assouplissements sera prévue à partir du 7 février. À ce moment, les salles de spectacles, les cinémas ou encore les stades sportifs pourront de nouveau ouvrir leurs portes à 50 % de leur capacité jusqu’à un maximum de 500 personnes.

La même règle s’applique aux lieux de culte qui pourront cependant en accueillir 250 au total. Une permission sera aussi offerte aux salons funéraires afin d’accueillir 50 personnes et le passeport vaccinal n’y sera pas obligatoire. Le premier ministre a terminé en disant que la population devra attendre une troisième phase d’assouplissements pour ce qui est de l’ouverture des gyms, des spas et autres lieux similaires.

Ces allègements surviennent alors que le nombre d’hospitalisations est en légère baisse. François Legault rappelle qu’en date du 24 janvier, ce nombre était de 3299 hospitalisations alors qu’il a diminué à 3278 le 25 janvier. « Il y a une baisse, mais ça ne baisse pas vite », reconnait le premier ministre. Il ajoute que malgré une petite diminution des hospitalisations calculée par les experts de la Santé publique, la situation reste très incertaine, d’où l’importance d’alléger les règles petit à petit.

Refondation du réseau

François Legault se réjouit de voir la situation actuelle s’améliorer tranquillement : « Je pense qu’on peut dire aujourd’hui qu’on est sorti du tunnel ». Cependant, il se dit conscient des problèmes qui chamboulent l’efficacité du réseau de la santé. Le gouvernement prévoit donc une « refondation nécessaire du réseau de la santé pour augmenter la capacité hospitalière » et dit vouloir surtout s’attaquer aux problèmes en lien avec le manque de personnel.

M. Legault a profité de la conférence pour inviter les personnes en recherche de carrière d’étudier en soins infirmiers, soulignant que la disponibilité d’emplois y est très importante, d’autant plus que la population est de plus en plus vieillissante.

Le premier ministre souhaite aussi « valoriser le jugement, l’initiative et l’autonomie de chaque personne qui travaille dans le réseau de la santé » lors de cette refondation. Il explique, par exemple, que certaines décisions ont été « décentralisées » grâce à l’élaboration d’horaires localement. Des incitatifs sont également proposés afin d’inciter plus d’employés à travailler durant la fin de semaine ou durant la nuit, qui sont des quarts de travail plus difficiles à combler en général.

De plus, M. Legault mise sur certaines formations pour améliorer l’efficacité du réseau, comme celles offertes aux infirmières auxiliaires. « L’idée c’est que les infirmières puissent déléguer des tâches pour se concentrer sur les plus importantes », espère le premier ministre.

En dernier point, M. Legault a indiqué vouloir agir pour combler le manque de médecins de famille lors de cette refondation : « On ne réussira jamais à avoir un réseau efficace si l'on continue d’avoir autant d’interventions mineures qui sont faites dans les urgences plutôt que dans les cliniques. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média