Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2021

Retour

09 septembre 2021

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Les candidats se prononcent

Enjeux locaux

Élections fédérales

©Photo: Archives

Chaque semaine, L’Action s’entretiendra avec les candidats de la circonscription de Joliette concernant un enjeu local. Cette semaine, la question était : « Que comptez-vous faire pour favoriser la réconciliation avec les Premières Nations? »

Michel Bourgeois, Parti libéral du Canada

« Il faut avant tout reconnaître qu’il y a des erreurs qui ont été faites par le passé et ensuite s’asseoir ensemble pour discuter, comme je l’ai toujours fait. Pendant deux ans, j’ai passé toutes mes fins de semaine dans une réserve algonquine et j’ai aussi créé une association métisse et autochtone lorsque j’étais plus jeune. De plus, lors de mes deux campagnes précédentes, j’ai cogné à chacune des portes de Manawan pour écouter les habitants. C’est la façon dont je compte gérer tous mes dossiers, en me rendant sur place, en constatant ce qui ne fonctionne pas et en discutant pour trouver des solutions. J’ai d’ailleurs demandé à rencontrer le chef de Manawan. Mon souhait est de mieux comprendre ce qui s’est produit par le passé afin de pouvoir faire des corrections pour l’avenir. Mon gouvernement a consacré plusieurs milliards de dollars pour combler l’écart entre les peuples et je compte continuer ce travail. Et oui, c’est un travail qu’il faut faire en tant que député, mais aussi en tant que population, tous doivent participer! » (MB)

Érica Poirier, Parti vert du Canada

« La première chose à faire est d’établir un contact avec les Premières Nations et d’écouter leurs demandes. Par le passé, nous décidions tout pour eux sans faire appel à leurs opinions et sans connaitre leurs besoins. Le Parti vert considère que les membres des Premières Nations ont les mêmes droits que n’importe quelle personne vivant au Canada. Nous devons respecter leurs décisions et leurs choix. Nous devons respecter leurs conditions de vie tout en respectant leurs traditions. En ce qui concerne le dossier des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées, puisque ce n’est pas toutes les femmes qui veulent en parler, il faut trouver des ressources pour aller plus loin. Il faut faire des enquêtes afin d’accuser les personnes responsables. Pour ce qui est des pensionnats autochtones, je crois qu’il faut travailler avec les communautés pour établir des équipes d’enquête afin de trouver les disparus et de les identifier. Plusieurs familles ont été séparées alors nous devons trouver une façon d’établir des fonds pour les aider afin qu’elles puissent faire leur deuil. » (JJ)

Gabriel Ste-Marie, Bloc Québécois

« Dans cinq ans, la Loi sur les Indiens, qui est complètement désuète, aurait 150 ans. Ce qu’on veut faire d’ici là, c’est l’abolir et la remplacer par des traités de Nation à Nation. Chaque peuple pourra négocier avec Québec et Ottawa afin de trouver une entente et de nouvelles façons de faire. Concernant Manawan, les besoins sont criants, dont l’état de la route. On veut s’assurer qu’Ottawa finance sa part. Étant donné le boom démographique, ça prend une nouvelle école et il manque aussi de logements. Manawan possède un centre de santé performant, mais qui n’est pas en mesure de prodiguer des soins de dialyse, ce qui contraint des patients atikamekw à devoir déménager à Joliette. Ça fera aussi un an depuis le décès tragique de Joyce. Il ne faut plus jamais que ça se reproduise. Il faut s’assurer de mieux se connaître et d’accroître le dialogue et le respect. Depuis mon élection en 2015, j’ai vu deux catégories de citoyens. Les services que reçoivent les Atikamekw s’apparentent parfois à des conditions du tiers monde. » (EB)

Roger Materne, Parti conservateur du Canada

« Personnellement, je pense qu’il ne devrait pas y avoir de litige entre les Premières Nations et nous. On vit tous au Canada, on vit tous sur le même territoire, on a tous les mêmes droits. Les Premières Nations ne devraient pas être considérées comme une entité à part entière. Même s’ils ont leur propre histoire et qu’ils conservent leur culture ancestrale, ils doivent faire partie de notre univers, il faut qu’ils aient des représentants au Parlement et qu’ils fassent partie de toutes les décisions. Les réserves, ça ne devrait pas exister. On n’enclave pas les gens ainsi. Le chemin de bois pour se rendre à Manawan, c’est une honte. Les Atikamekw ont droit d’avoir accès à tous les services et pour ça, il faut une route en bon état. Pour moi, c’est important, tous doivent être considérés sur le même pied d’égalité. » (EB)

Alexis Beaudet, Nouveau Parti démocratique

« Pour la réconciliation, je m’assurerai qu’on discute du Principe de Joyce, parce que ce n’est pas encore accepté par nos élus. J’ai eu de nombreuses discussions avec les Atikamekw et nous croyons que le Principe de Joyce devrait être accepté. De plus, le gouvernement doit reconnaître le racisme. Le cas des pensionnats autochtones est connu depuis longtemps, mais maintenant que nous retrouvons des corps, les gens sont plus émus. Il faut commencer à parler du colonialisme. Je me suis souvent impliqué auprès des communautés et j’ai remarqué que plusieurs projets conçus pour elles ne répondent pas à leurs besoins parce que les Autochtones ne sont pas consultés. Le gouvernement doit les impliquer dans les discussions. Si des projets de développement économique sont fondés, comme celui de la mine de graphite, il faut les inclure, mais ce n’est pas le cas actuellement. Je propose aussi d’organiser un forum dans lequel les Premières Nations pourront parler. Il faut installer une structure où leurs opinions ne sont pas mises de côté. » (JJ)

 

 

 

 

 

©Photo gracieuseté - L'Action

Michel Bourgeois, candidat du Parti libéral du Canada.

©Photo gracieuseté - L'Action

Érica Poirier, candidate du Parti vert du Canada.

©Photo gracieuseté - L'Action

Gabriel Ste-Marie, candidat du Bloc Québécois.

©Photo gracieuseté - L'Action

Roger Materne, candidat du Parti conservateur du Canada.

©Photo gracieuseté - L'Action

Alexis Beaudet, candidat du NPD.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média