Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

31 juillet 2021

Communiqué L'Action - infolanaudiere@lexismedia.ca

Agro-100 et Les Carrières BGR de Joliette s’allient

Fertilisants

Agro-100

©(Photo gracieuseté)

Le chargement des matières premières continue d’aller bon train à l’usine Agro-100 de Joliette.

Agro-100 a convenu de nouer une alliance stratégique avec Les Carrières BGR de Joliette pour l’approvisionnement de matières premières utilisées dans la fabrication d’intrants agricoles de haute-technologie. Une alliance qui aura pour effet de consolider l’intégrité des processus de fabrication des produits ProKa et CalPoMag.

« Cette alliance offre à l’entreprise une alternative qui garantit la continuité de ses opérations de production de fertilisants à base de MRF dont les producteurs agricoles ont grandement besoin pour s’assurer de la fertilité de leurs sols et du rendement de leurs cultures », a mentionné le président d’Agro-100, Stéphane Beaucage. 

Il a ajouté que le recyclage des MRF par épandage au sol, selon les dernières statistiques disponibles, a permis de revaloriser, en une seule année, de 1,5 million de tonnes de tels résidus à des fins de réutilisation agricole.  

M. Beaucage a évoqué que, selon les mêmes bilans du gouvernement du Québec, ce recyclage de MRF a contribué à diminuer les coûts de fertilisation et à améliorer la qualité des sols de quelque 1 700 exploitations agricoles. 

«C’est dans le respect rigoureux des prérogatives de chacune des parties en cause dans le différend opposant la Cimenterie Ash Grove et le syndicat de ses employés que cette alliance a pris forme», a poursuivi le président d’Agro-100.  

La sécurité d’approvisionnement rendue aléatoire en raison du litige aurait constitué l’argument majeur militant en faveur d’une telle alliance. Celle-ci permettra à BGR de prendre temporairement le relais dans le conditionnement de matériaux bruts entrant dans la composition des produits fertilisants d’Agro-100. 

Pour l’entreprise, cette solution alternative est une formule gagnante pour des milliers de producteurs agricoles pour qui ces produits issus des MRF sont un passage obligé pour le maintien de la santé des sols. « Ce sont plus de 30 000 tonnes de matière brute, par année, qui continueront ainsi à être récupérées » a renchéri M. Beaucage. 

Il a salué le fait que cela contribuerait à améliorer le bilan environnemental non seulement de la région de Lanaudière, mais de l’ensemble du Québec. 

Le président d’Agro-100 a conclu en disant que cette alliance stratégique avec BGR contribuera à renforcer la mission de l’entreprise pour un meilleur environnement axé sur la fertilité, une plus grande santé et sur une croissance optimale.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média