Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Actualités

Retour

20 octobre 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

La pandémie a mis à mal les économies du Camp Richelieu

Lancement d’une vaste campagne de financement

Camp Richelieu

©Photo gracieuseté - L'Action

Le Camp Richelieu situé à Saint-Côme offre des séjours en camp de vacances à des jeunes vulnérables.

Au cours des dernières années, le Camp Richelieu, situé à Saint-Côme, avait amassé des fonds dans le but de revamper certains de ses bâtiments. Malheureusement, la pandémie est arrivée et l’a empêché d’opérer à pleine capacité, le contraignant aussi à puiser dans ses réserves. Le Camp fait donc aujourd’hui appel à la générosité de la population afin d’assurer sa pérennité.

Dans le contexte de la pandémie de la Covid-19 et considérant les mesures en vigueur, Chanel Fortin, coordonnatrice des programmes au Camp, explique que ce dernier n’avait pas les reins assez solides pour recevoir le camp de jour municipal au cours de l’été 2020 comme il en a l’habitude.

S’il a pu passer au travers de la saison estivale, ce fut grâce à l’accueil de groupes très restreints (une douzaine de personnes) en provenance de l’Association de Montréal pour la déficience intellectuelle. « Ça nous a demandé énormément de démarches, mais c’est ce qui nous a permis de survivre », confie Chanel Fortin. Habituellement, le Camp Richelieu reçoit de 50 à 60 campeurs par semaine uniquement avec les colonies de vacances. À ce nombre s’ajoutent les enfants du camp de jour de la municipalité ainsi que les autres bénéficiaires en provenance d’organismes comme l’Association de la sclérose en plaques.

En raison de la crise actuelle, le Camp Richelieu a malheureusement dû procéder à des coupures au niveau des emplois. Il a aussi dû repousser un projet qui devait se réaliser entre 2020 et 2025 à la suite des pertes financières qu’il a connues. Il s’agit de la reconstruction de certains de ses bâtiments et de l’amélioration de ses installations sanitaires et des dortoirs. Le camp souhaite aussi se doter de chalets hivernisés et de tentes de type prospecteur pour accueillir, entre autres, des groupes scouts 12 mois par année. Les sommes amassées dans le cadre de ce projet ont plutôt été absorbées par les frais fixes que le camp doit assumer.

« On est conscient que tout le monde souffre de la pandémie, mais les camps ont particulièrement été touchés. Pour nous, ce fut des dizaines de milliers de dollars qui ont été flambés dans la Covid. »

C’est pourquoi le Camp Richelieu lance une campagne de financement d’envergure, dont l’objectif est d’amasser 15 000 $. Cette campagne, qui se déroule virtuellement, permettra au grand public de découvrir le camp et ses bienfaits. Une vidéo vient d’ailleurs d’être lancée où on peut entendre les employés et la directrice générale Julie Filion témoigner. Elle permet de démystifier le travail d’intervenant et d’animateur, tout en mettant de l’avant des moments précieux et empreints de nostalgie vécus sur le site.

Chanel Fortin souligne que ce travail aura bien souvent été le plus formateur que les animateurs auront eu. « Ce sont souvent les premières expériences de vie et les plus marquantes. Les animateurs ont de grandes responsabilités et cet emploi fait accroître leur niveau de maturité. Il n’y en a pas un qui passe au camp sans dire que ça a transformé sa vie. D’ailleurs, même dans le privé, on continue de s’appeler par nos noms de camp. On est une belle équipe et une grosse famille. »

Sans vouloir être pessimiste, Chanel Fortin se dit réaliste à l’effet que le Camp Richelieu ne sera pas en mesure de rouvrir normalement au cours des prochains mois. « On a de l’espoir pour la relâche 2021…mais c’est triste ce qui se passe, il y a des enfants qui perdent actuellement leurs seuls moments de calme et de répit. » D’ici là, le camp devra faire des sacrifices pour assurer sa survie.

Pour faire un don, on s'informe via la page Facebook Camp Richelieu St-Côme ou cliquez ici.

Le Camp Richelieu Saint-Côme

Le Camp Richelieu Saint-Côme existe depuis 1969 et accueille des enfants âgés de 5 à 13 ans. Il collabore avec des organismes, tels que les centres jeunesse de Montréal et de Lanaudière, et accueille des enfants issus de milieux vulnérables. Il offre des séjours de camp de vacances, de camp de jour et de répits-dépannage, en plus d’opérer le camp de jour municipal et d’offrir des classes nature. Le camp est ouvert à l’année longue.

 

Camp Richelieu

©Photo gracieuseté - L'Action

Le Camp Richelieu situé à Saint-Côme offre des séjours en camp de vacances à des jeunes vulnérables.

Camp Richelieu

©Photo gracieuseté - L'Action

Travailler au camp, c’est aussi trouver une famille.

Camp Richelieu

©Photo gracieuseté - L'Action

Le Camp Richelieu situé à Saint-Côme offre des séjours en camp de vacances à des jeunes vulnérables.

Quelle place occuperont les produits d'artisans locaux dans vos achats des Fêtes?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

20 octobre 2020

Yves Jubinville

Très beau camp , plaisant pour l.experiences des jeunes

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média