Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Commerces en action

Retour

20 janvier 2020

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

Existe-t-il un régime spécial ménopause ?

Publireportage - santé

Santé ménopause

©DepositPhotos - L'Action

La ménopause est un cap à passer en raison des modifications hormonales et leurs conséquences physiologiques : fonte musculaire, prise de poids, fragilité osseuse. D’où l’importance d’une bonne hygiène de vie pour les limiter, à commencer par le régime alimentaire.

Un régime alimentaire plus équilibré

Après la ménopause, le corps a tendance à stocker les graisses plutôt vers le haut du corps. Pour lutter contre cette prise de poids, une alimentation allégée est recommandée. Sans suivre un régime draconien, réduire les sucres au maximum limitera les kilos. Il est donc temps de bannir les boissons sucrées, alcoolisées, les bonbons, les gâteaux … Mais aussi les aliments gras, type mayonnaise, fritures, sauces, plats transformés, entremets et laitages au lait entier sont à proscrire.

 Si la prise de poids est déjà là, un régime amaigrissant sera sans doute utile pour retrouver votre poids de forme. Malgré tout, il restera des zones plus difficiles à faire fondre, le haut du corps notamment, mais vous pourrez vous tourner vers la liposuccion des bras.

En revanche, il faut lutter contre l’ostéoporose par un apport suffisant en calcium. A la ménopause, les recommandations sont de 1200 mg par jour contre 900 mg avant. On ne trouve pas du calcium seulement dans les produits laitiers, mais aussi dans les fruits, les légumes et les eaux minérales. Pour la solidité osseuse, il ne faut pas négliger non plus la vitamine D, K et B12.

Les vertus du régime asiatique

Les Asiatiques sont consommatrices de soja, un phytoœstrogène qui remplace en partie les hormones féminines. Résultats : elles ne souffrent pas de bouffées de chaleur. On trouve aussi des dérivés de la même famille dans le tofu, les lentilles, les haricots secs, les brocolis et les choux.

Une bonne hygiène de vie

L’objectif est de lutter contre la fonte musculaire par une activité physique régulière. La marche active, le fitness, le pilates aident à garder une silhouette plus jeune pour peu qu’ils soient pratiqués au moins trois fois par semaine. Une séance de sport intensive le dimanche n’aura pas du tout les mêmes effets. S’obliger à faire ses courses à pied ou en vélo, descendre du bus ou du métro une station avant chez soi pour marcher plus sont indispensables pour garder la ligne.

La ménopause n’est pas une fatalité, bien au contraire. En restant très dynamique, on pourrait même la considérer comme une libération !

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média