Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

19 septembre 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Cinq nouvelles expositions au Musée d’art de Joliette

Nouvelle programmation

MAJ

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Mathieu Lagacé de la Ville de Notre-Dame-des-Prairies, Brigitte Trépanier de la Fondation du Musée d'art de Joliette, Frédéric Généreux de la maison d'édition Bouc, Hélène Lacharité et Charlotte Lalou Rousseau du Musée d'art de Joliette (en haut) et Jean-François Bélisle, Émilie Grandmont Bérubé et Ariane Cardinal du MAJ, Tanya Millette de la maison d'édition Bouc et Véronique Malo, artiste. 

ARTS. Le Musée d’art de Joliette (MAJ) vient de dévoiler sa programmation d’automne qui mettra de l’avant cinq nouvelles expositions et de nouvelles activités culturelles.

D’entrée de jeu, le directeur général Jean-François Bélisle a déclaré que le MAJ allait vraiment bien, avec des expositions partout au pays et à l’international en plus de celles qui se déroulent ici-même à Joliette. 

Cet automne, les expositions temporaires exploreront la thématique du dialogue entre l’art, les phénomènes naturels et la science. « Les expositions se parleront entre elles et vont essayer de comprendre les phénomènes naturels et leurs impacts sur l’être humain », a expliqué M. Bélisle. 

Tout d’abord, l’exposition de Patrick Coutu, L’attraction du paysage, propose un survol d’œuvres sculpturales, textiles et papier produites dans les dix dernières années. Le public aura aussi droit à trois œuvres inédites dont une sera installée dans la vitrine du musée et agira comme œuvre phare de l’exposition. 

Ensuite, le public pourra découvrir l’exposition Phénomènes de l’artiste française Marina Gadonneix qui est présentée dans le cadre de MOMENTA | Biennale de l’image et produite en collaboration avec le MAJ et Les Rencontres d’Arles.  

L’exposition du Plasticien Jean-Paul Jérôme sera composée quant à elle d’une série d’encres sur papier uniques et singulières datées de 1969-1970. Le directeur général du Musée d’art de Joliette a souligné que Jean-Paul Jérôme était un peintre très important pour le Québec malheureusement sous-exposé. 

Un an après avoir invité la population locale à lui envoyer des photos en noir et blanc, l’artiste lanaudoise Véronique Malo exposera dans les aires de circulation du Musée ses nouvelles œuvres composées à partir d’éléments mystérieux de ces photographies. Un carnet a été publié en collaboration avec Tanya Millette et Frédéric Généreux et ce dernier sera lancé le 5 octobre. 

Enfin, l’équipe du MAJ présente une fois de plus à son Espace 3e quelques œuvres de sa foisonnante collection, cette fois, trois œuvres de l’artiste Louise Robert. L’exposition de Jean-Paul Jérôme a aussi incité Émilie Grandmont Bérubé, conservatrice aux collections, à sortir des réserves du MAJ une œuvre de chacun des quatre Plasticiens (Rodolphe de Repentigny (alias Jauran), Louis Belzile, Jean-Paul Jérôme et Fernand Toupin). Celles-ci seront insérées dans l’exposition permanente Les îles réunies tout l’automne, en plus d’un Jean McEwen, d’un Jean-Paul Riopelle et d’un Fernand Leduc.  

Cet automne, le MAJ propose à nouveau une résidence en danse avec performances devant public. Chloë Lum et Yannick Desranleau seront en résidence du 30 septembre au 4 octobre et offriront trois performances au public durant le vernissage du samedi 5 octobre.  

Activités culturelles 

Ariane Cardinal, conservatrice à l’éducation au MAJ, a dévoilé la panoplies d’activités culturelles prévues cet automne. Deux nouveautés sont aussi au programme. D’une part, le MAJ a créé une Aire de lecture jeunesse. Les familles y seront les bienvenues en tout temps pour lire, rêvasser, écrire et dessiner. Cet univers est inspiré du livre jeunesse de l’auteure lanaudoise Marie-Soleil Roy, L’enfant caché dans les mots, qui a d’ailleurs été écrit et illustré en collaboration avec les jeunes participants des Matinées créatives du MAJ de la saison dernière.  

Le Musée entame aussi une collaboration avec l’historienne de l’art Esther Trépanier pour la présentation d’une conférence annuelle qui aura comme point de départ une œuvre de la collection du MAJ.  

Les conférences « boîte à lunch » avec des professionnels du milieu des arts se poursuivent cette saison, tout comme les ateliers créatifs pour adultes, les visites commentées, les Matinées créatives pour les familles, les voyages culturels et divers événements, dont deux Concerts intimes présentés en collaboration avec le Centre culturel Desjardins, qui seront l’occasion d’entendre les artistes Dominique Fils-Aimé et le Taurey Butler Trio.  

Soulignons que la Fondation du Musée d’art de Joliette présente sa cinquième Nuit au Musée, une soirée-bénéfice à l’occasion de l’Halloween : toute une soirée pour danser, déguisés, en plein cœur d’un musée. L’événement a lieu le samedi 26 octobre à partir de 21 h.  

Une perte pour le MAJ 

Lors de la conférence de presse de lancement, l’équipe du Musée d’art de Joliette a souligné le décès de Michel Perron, qui fut directeur de l’institution de 1987 à 1994.  Hélène Lacharité a souligné que le MAJ perdait l’un de ses plus grands directeurs. Ce dernier était notamment en poste lors du vaste projet d’agrandissement de 1992. Il a aussi œuvré à la mise sur pied d’un premier comité scientifique et à l’implantation d’un programme d’expositions itinérantes. 

Le vernissage aura lieu le 5 octobre de 14 h à 17 h. C’est gratuit et ouvert à tous. 

Jean-François Bélisle

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Jean-François Bélisle, directeur général du MAJ.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média