Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 septembre 2019

Francis Trudeau - infolanaudiere@lexismedia.ca

Une véritable histoire d’amour entre les Lanaudois et les agriculteurs

Portes ouvertes sur les fermes

Portes ouvertes UPA 2019

©Photo Francis Trudeau - L'Action

Dix-huit fermes de Lanaudière ont accueilli des visiteurs le dimanche 8 septembre, à l’occasion des Portes ouvertes sur les fermes de l’UPA.

AGRICULTURE. Encore une fois cette année, des fermes de Lanaudière ont été prises d’assaut, dimanche 8 septembre, par des dizaines de milliers de visiteurs, à l’occasion des Portes ouvertes sur les fermes du Québec, organisées par l’Union des producteurs agricoles. Cette année, ce sont 18 fermes qui ont pris part à l’événement aux quatre coins de la région.

La température un peu fraîche n’a toutefois pas refroidi l’ardeur de la population, qui s’est déplacée en grand nombre dans les différentes fermes participantes. L’événement, qui se tient maintenant depuis 15 ans, a pour but de permettre aux visiteurs de découvrir le travail ardu qui se cache derrière leurs trois repas par jour.

De nombreux bâtiments de fermes du Québec sont rarement ouverts au public, pour des raisons de sécurité et de salubrité. Il s’agit donc de l’occasion idéale pour les agriculteurs de montrer leurs équipements à la fine pointe de la technologie et les différents procédés de transformation des aliments agroalimentaires, dans un cadre sécuritaire et à la portée de tous.

Dans la région, les curieux pouvaient notamment en découvrir davantage sur des fermes animalières, des producteurs maraichers, des vignobles ainsi que sur l’acériculture et l’apiculture, grâce à des visites guidées, des kiosques alimentaires, des sentiers d’interprétation et des jeux pour les enfants.

Cette année, les Portes ouvertes sur les fermes avait comme thématique « L’environnement, c’est dans notre culture ». Il s’agit bien évidemment d’un sujet d’actualité qui interpelle toutes les générations de la société, alors qu’une commission parlementaire s’ouvrira vers la fin septembre sur les effets des pesticides.

Les producteurs agricoles souhaitaient ainsi répondre aux questions de la population, et faire la lumière sur ses inquiétudes en ce qui a trait aux pratiques agricoles et leur impact sur l’environnement, alors que les changements climatiques feront également partie des défis à venir dans le domaine de l’agroalimentaire.

Une forte popularité dans les MRC de Joliette et de Matawinie

Plus de la moitié des fermes en vedette lors des Portes ouvertes sur les fermes étaient situées dans les MRC de Joliette et de Matawinie.

À Saint-Ambroise-de-Kildare, l’entreprise Au jardin des noix en était à une première expérience aux Portes ouvertes sur les fermes et des milliers de personnes étaient présentes sur place pour l’occasion.

Alain Perreault, le propriétaire de l’entreprise productrice de noix et noisettes, a été largement surpris de la réponse de la population. « Honnêtement, je suis sans mot. Je ne m’attendais pas à attirer autant de personnes, car nous ne sommes pas encore réellement connus, alors que nous avons commencé la production il y a à peine quelques années », souligne-t-il.

Les noix de noyer et les noisettes produites par l’entreprise agricole peuvent être utilisées à plusieurs sauces. « Moi, j’aime particulièrement l’intégrer à des saucissons et à du chocolat. On peut aussi penser à des fromages et même des pestos. »

À la ferme Guy Rivest de Rawdon, de nombreuses activités familiales étaient organisées dimanche.

« C’est rendu une tradition pour nous, car nous participons à l’événement depuis les tout débuts. Ça nous permet de tisser des liens avec les familles de la région et de leur présenter nos produits », explique Christine Rivest, copropriétaire de la ferme avec ses parents et son frère.

La ferme familiale se spécialise dans les petits fruits comme la fraise, la camerise et la cerise de terre. Le temps sec, cet été, n’aura pas trop affecté la production de la ferme.

« Nous sommes dans la moyenne. Les changements climatiques ont déjà un impact sur nos récoltes et on voit de plus en plus une différence comparativement aux années antérieures. Nous avons dû nous équiper pour améliorer l’irrigation avec entre autres un système goutte à goutte, pour diminuer notre consommation d’eau », souligne-t-elle.

 

©Photo Francis Trudeau - L'Action

Les visiteurs ont pu découvrir la ferme Au jardin des noix.

Les visiteurs ont pu découvrir la ferme Au jardin des noix.

Dix-huit fermes de Lanaudière ont accueilli des visiteurs le dimanche 8 septembre, à l’occasion des Portes ouvertes sur les fermes de l’UPA.

©Photo Francis Trudeau - L'Action

Les visiteurs ont pu découvrir la ferme Au jardin des noix.

©Photo Francis Trudeau - L'Action

Les visiteurs ont pu découvrir la ferme Au jardin des noix.

©Photo Francis Trudeau - L'Action

Dix-huit fermes de Lanaudière ont accueilli des visiteurs le dimanche 8 septembre, à l’occasion des Portes ouvertes sur les fermes de l’UPA.

©Photo Francis Trudeau - L'Action

Dix-huit fermes de Lanaudière ont accueilli des visiteurs le dimanche 8 septembre, à l’occasion des Portes ouvertes sur les fermes de l’UPA.

©Photo Francis Trudeau - L'Action

La ferme Guy Rivest a ouvert ses portes au public.

©Photo Francis Trudeau - L'Action

La ferme Guy Rivest a ouvert ses portes au public.

©Photo Francis Trudeau - L'Action

Dix-huit fermes de Lanaudière ont accueilli des visiteurs le dimanche 8 septembre, à l’occasion des Portes ouvertes sur les fermes de l’UPA.

Franc succès dans la MRC de d’Autray

La MRC de d’Autray était bien représentée lors de l’événement, alors que quatre fermes ont pris part à l’activité dimanche.

À Lanoraie, la Bleuetière Asselin en était à une première expérience lors des Portes ouvertes sur les fermes. En production dans la région depuis plusieurs années, la ferme produit une dizaine de variétés de bleuets, des citrouilles, des courges et vient tout juste d’implanter un verger sur ses terres.

Les propriétaires, Christian Asselin et Julie Vaes, sont très satisfaits de la réponse du public. « Ça faisait longtemps qu’on voulait y participer, mais on se disait qu’il nous manquait quelque chose sur la ferme pour attirer les foules. En regardant ce qui se faisait ailleurs au cours des dernières années et grâce au développement de notre entreprise, nous avons décidé de faire le saut cette année, en proposant quelques activités sur notre terre », explique Mme Vaes.

L’aspect environnemental étant très important pour le couple, de nombreux changements ont été effectués au cours des dernières années, afin de réduire leur impact environnemental.

« Nous avons notamment remplacé notre système d’irrigation pour de l’arrosage goutte à goutte pour notre bleuetière. Pour une période d’arrosage quotidienne de deux heures, avec ce nouveau système, 31 920 gallons d’eau sont utilisés, alors qu’auparavant, nous utilisions 180 000 gallons. La différence est énorme », précise M. Asselin.

Les propriétaires confirment qu’ils seront de retour l’année prochaine, ayant été agréablement surpris de la réponse du public. « Les gens sont intéressés à notre entreprise, ils posent des questions et repartent d’ici avec un sourire. C’était vraiment une super belle expérience pour nous et nous avons déjà hâte de les accueillir de nouveau l’année prochaine », conclut M. Asselin.

©Photo Francis Trudeau - L'Action

Dix-huit fermes de Lanaudière ont accueilli des visiteurs le dimanche 8 septembre, à l’occasion des Portes ouvertes sur les fermes de l’UPA.

©Photo Francis Trudeau - L'Action

Dix-huit fermes de Lanaudière ont accueilli des visiteurs le dimanche 8 septembre, à l’occasion des Portes ouvertes sur les fermes de l’UPA.

©Photo Francis Trudeau - L'Action

Visite à la Bleuetière Asselin.

©Photo Francis Trudeau - L'Action

Visite à la Bleuetière Asselin.

©Photo Francis Trudeau - L'Action

Visite à la Bleuetière Asselin.

Commentaires

10 septembre 2019

Huguette Bérard

C'est une superbe initiative cette journée Portes ouvertes! Les agriculteurs et agricultrices sont des passionnés et nous partagent cette passion... C'est toujours très instructif . Ça conscientise aussi les visiteurs sur ce travail si important. PAS D'AGRICULTURE : PAS DE NOURRITURE !!!!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média