Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

03 novembre 2022

Étudiant du Cégep à Joliette - reservationweb@lexismedia.ca

Où est la réforme du mode de scrutin monsieur Legault?

Lettre ouverte

C’est parti d’une promesse électorale, à un projet qui se retrouve aux poubelles. Quelques jours après avoir été élu, Legault ferme déjà la porte à une réforme du mode de scrutin. Il dit avoir respecté ces valeurs en ne rouvrant pas le débat à ces élections-ci, même s’il est plus facile que jamais d’observer les problèmes que le mode de scrutin cause.

Legault, qui a dominé les dernières élections provinciales, l’a emporté avec 72% des sièges et seulement 41% du vote des électeurs. Plusieurs partis se retrouvent sous-représentés, comme le Parti Québécois, à cause du mode de scrutin et le nombre de sièges qu’ils ont emporté. Plusieurs Québécois ne se retrouvent donc pas représentés, et peuvent penser que leur vote compte moins, ce qui explique pourquoi une partie de la population s’abstient de voter.

Le meilleur exemple serait Éric Duhaime, 13% des votes et aucun siège. Malgré une ouverture du Parti Québécois et de Québec Solidaire, le chef du Parti conservateur et ses députés ne sont pas représentés à l’Assemblée nationale pour l’instant. Comme il le mentionne, il serait possible de « contrebalancer » la distorsion démocratique qui est présente au Québec, si on lui donnait accès à l’Assemblée nationale.

Il faudra donc changer de gouvernement si nous souhaitons un jour voir apparaître un mode de scrutin plus adapté pour le Québec.

Mia Sansregret

Étudiante en sciences humaines au Cégep régional de Lanaudière à Joliette

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média