Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

04 octobre 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Les citoyens votent contre le projet prévu sur la rue du Précieux-Sang

Référendum à l’hôtel de ville de Joliette

Construction Groupe EVEX

©Jason Joly - L'Action

Le projet de construction d’un immeuble de 21 logements au 199 rue du Précieux-Sang n’aura pas lieu.

La construction d’un immeuble de 21 logements au 199 rue du Précieux-Sang a connu une forte opposition de la part des citoyens du quartier Christ-Roi à Joliette. Ces derniers ont voté, le 18 septembre dernier, lors d’un référendum pour savoir s’ils acceptaient qu’une règlementation soit changée et permette au futur édifice d’être construit sur trois étages plutôt que deux. À plus de 70 %, les résidents s’y sont opposés, mettant donc totalement fin au projet.

Alors qu’un peu plus de 290 Joliettains pouvaient exécuter leur droit de vote dans cette affaire, seuls 84 d’entre eux se sont présentés à l’hôtel de ville. Vingt-trois ont appuyé le changement de règlement alors que les 61 personnes restantes ont refusé le projet. Louis Cornellier, qui a agi en tant que porte-parole des citoyens dans ce dossier, confie que les résultats apportent un grand sentiment de soulagement aux opposants : « Pour eux, le projet, trop gigantesque, n’était tout simplement pas acceptable. Ils sont donc fiers de cette victoire de David contre Goliath. »

Comme le rappelle M. Cornellier, les citoyens ne se dressaient pas contre l’entièreté du projet. En effet, la compagnie Groupe EVEX, qui prévoyait la construction de l’immeuble, planifiait de démolir l’ancienne usine désaffectée Farbstein, ce que les résidents du quartier Christ-Roi désiraient depuis longtemps. La plupart d’entre eux souhaitaient que de nouveaux logements soient bâtis dans Christ-Roi, mais rejetaient ce projet considéré comme démesuré de l’entreprise. « Du début à la fin du processus, le promoteur et le conseil municipal de Joliette, qui appuyait majoritairement le projet, ont refusé tout compromis », a déploré Louis Cornellier.

Le maire de la ville, Pierre-Luc Bellerose, explique que Groupe EVEX avait conçu un immeuble qui devait impérativement être sur trois étages pour que les logements demeurent abordables aux locataires. « Le promoteur n’avait pas la possibilité de proposer autre chose », mentionne-t-il. Bien qu’il trouve dommage que l’usine désaffectée fasse toujours partie du décor du quartier et que cet immeuble aux nombreux atouts pour la communauté ait été rejeté, le conseil municipal assure que le verdict final sera respecté.

Dorénavant, les citoyens du quartier Christ-Roi souhaitent que la Ville de Joliette les consulte lorsque des projets de construction similaires seront proposés sur le site du 199 rue du Précieux-Sang. Ils estiment d’ailleurs que leur avis n’a pas été assez pris en considération dans cette affaire. Le maire de Joliette juge au contraire que les conseillers et lui ont été à l’écoute lors des consultations publiques durant lesquelles plusieurs résidents se sont prononcés. De plus, ils ont accepté de suivre les démarches jusqu’à un référendum pour donner l’occasion aux 298 résidents concernés de donner leur avis. « Les citoyens vont peut-être voir les résultats du référendum comme une victoire pour eux, mais je vois surtout cela comme une victoire pour la démocratie », de conclure M. Bellerose.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média