Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Actualités

Retour

21 septembre 2022

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

La mairesse de Chertsey abordera la question des barrages lors de l’assemblée des membres

Fédération québécoise des municipalités

Michelle Joly

©Photo Élise Brouillette - L'Action

La mairesse de Chertsey, Michelle Joly.

À l’occasion de l’assemblée annuelle des membres de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), qui se tiendra dans le cadre du Congrès annuel du 22 au 24 septembre, la mairesse de Chertsey, Michelle Joly, déposera pour discussion une résolution traitant de la problématique de la gestion des barrages.

La Municipalité de Chertsey possède plusieurs barrages municipaux et ceux-ci nécessitent des réparations urgentes totalisant plusieurs millions de dollars.

C’est ainsi que lors de la séance ordinaire du 20 juin dernier, le conseil municipal a unanimement résolu de porter cette problématique à l’attention des membres de la FQM.

La résolution fait mention « qu’à la lueur de l’analyse du Programme d’aide financière à la mise aux normes de barrages municipaux (PAFMAN), le conseil de la municipalité de Chertsey demande au gouvernement de tenir compte de ses besoins ».

La Municipalité demande notamment au gouvernement de rendre les études et les travaux sur les barrages privés admissibles et de revoir les dispositions législatives afin de permettre aux municipalités de financer les travaux, sans pour autant devoir devenir propriétaires; de financer les études pour établir des mesures temporaires; d’augmenter les montants maximums admissibles; de clarifier les travaux admissibles dans le cadre du volet 2 ; d’assurer une cohésion entre les ministères lors des analyses et commentaires sur les études et travaux à exécuter afin que le processus soit plus standardisé et ainsi éviter les négociations à la pièce ; de fournir un arbre décisionnel pour soutenir les municipalités dans la prise de décision lors de tels travaux et de fournir une expertise afin d’aider et accompagner les propriétaires privés dans la gestion des ouvrages de retenue.

Soulignons que la MRC de Matawinie a également adopté une résolution dans ce dossier.

« Nous voulons que le gouvernement comprenne que c’est un non-sens de devoir effectuer les travaux avant de savoir quelle portion sera couverte par le programme d’aide financière », conclut Michelle Joly.

Quel genre de spectacle préférez-vous?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média