Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

26 avril 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Les éleveurs de volailles doivent redoubler de prudence

Saint-Félix-de-Valois

Grippe aviaire

©Photo gracieuseté - L'Action

Le virus de la grippe aviaire actuelle causerait la mort de près de 90% des oiseaux infectés.

Les éleveurs de volailles de Saint-Félix-de-Valois sont en mode vigilance à la suite des annonces de foyers de grippe aviaire au pays par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). Le virus (H5N1), qui a fait son apparition au Canada plus tôt cette année, causerait la mort de près de 90 % des oiseaux qu’il infecte.

La Municipalité est l’un des plus importants centres de production aviaire de tout l’est de l’Amérique. Plusieurs millions de poulets, poules, œufs et œufs d’incubation y sont produits annuellement. Les élevages de volailles sont très sensibles à la propagation de la grippe aviaire, salmonellose et les campylobactéries. Pour exemple, le plus récent épisode de contamination de la grippe aviaire au Canada en 2015 avait provoqué un ajustement drastique des mesures de contrôle sanitaires. La mairesse de Saint-Félix-de-Valois, Audrey Boisjoly, invite donc les éleveurs à redoubler de prudence.

« Avec la forte concentration de poulaillers et la présence du couvoir à Saint-Félix-de-Valois, nous demandons à tous d’être très vigilants. L’enjeu est énorme, car un seul cas aura des impacts pour tout le monde. »

Les inspections du Service d’urbanisme, les visites de prévention du Service de protection et d’intervention d’urgence, ainsi que les visites du Service d’évaluation de la MRC de Matawinie ont été interrompues ou se font uniquement sur rendez-vous pour tous les élevages de volailles afin de diminuer le risque.

Tous les citoyens qui ont un élevage domestique de volailles (canard, dinde, oie, poule, etc.) doivent être très vigilants et sont dans l’obligation d’appliquer les mesures de biosécurité les plus strictes. De plus, il est recommandé d’éviter tout contact avec les oiseaux sauvages.

L’ACIA rappelle que toute personne ayant des animaux de ferme doit adopter de bonnes pratiques de biosécurité afin d’éviter sa propagation. Ceci concerne également les livreurs, représentants et fournisseurs de service qui doivent se rendre sur des sites d’élevage. Pour plus d’information, il est possible de consulter le site de l’ACIA au https://inspection.canada.ca/sante-des-animaux/animauxterrestres/maladies/declaration-obligatoire/influenza-aviaire/fra/1323990856863/1323991018946

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média