Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

20 avril 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Un hôtel pour combler des besoins locaux et touristiques

Saint-Michel-des-Saints

hotel Saint-Michel

©Photo gracieuseté - L'Action

Un nouvel hôtel sera construit en face de Location de motoneiges Haute-Matawinie pour accueillir des touristes voulant séjourner à Saint-Michel-des-Saints.

Un nouvel hôtel verra le jour à Saint-Michel-des-Saints grâce à une initiative de François Laplante, propriétaire de Location de motoneiges Haute-Matawinie inc, et ses associés. Avec ce projet, ils espèrent subvenir à un manque au niveau de l’hébergement qui sévit dans la municipalité, et ce, depuis quelque temps.

Situé en face de Location de motoneiges Haute-Matawinie, l’hôtel comportera 36 chambres, majoritairement doubles, mais dont certaines pourront accueillir jusqu’à quatre personnes. Puisqu’aucun bar ou restaurant ne sera accessible à l’intérieur de l’établissement, des cuisinettes seront installées dans chacune des chambres afin de permettre aux visiteurs de préparer leur repas à leur convenance.

La particularité de cet hôtel lui vient des nouvelles technologies qui y seront mises de l’avant. « Il y aura un concept de serrures électroniques avec un système de réservation qui sera accessible même sur un téléphone mobile. Tout a été conçu pour être le plus autonome possible dans la prise de réservation », explique François Laplante. Pour ce faire, le propriétaire de Location de motoneiges Haute-Matawinie compte recourir au système Hotello, qui est utilisé par de plus en plus d’établissements hôteliers au Québec.

Les clients pourront ainsi faire leur propre réservation en ligne. Puis, grâce à des bornes intelligentes qui seront installées dans l’hôtel, les clients seront en mesure de s’enregistrer à leur arrivée et de télécharger une clé électronique afin de déverrouiller la serrure de leur chambre simplement avec leur téléphone. M. Laplante reconnait que la pénurie de main-d’œuvre est la raison principale pour laquelle son équipe et lui ont voulu prioriser un système intelligent. Même si une équipe d’une douzaine d’employés responsable de la réception ou de la maintenance sera présente sur place pour servir les clients en cas de besoin, l’entrepreneur voulait se protéger du manque de personnel. « Nous allons créer des emplois, mais nous voulions aussi éviter d’être à court de main-d’œuvre », indique-t-il.

Plus d’hébergement

En plus d’œuvrer dans la vente et la location de véhicules motorisés, l’entreprise offre des forfaits de villégiature. L’hôtel, qui sera situé juste devant le magasin, permettra donc aux touristes d’avoir facilement accès à un moyen de transport pour aller profiter des différents sentiers accessibles dans les environs. Avec cet établissement, François Laplante espère attirer plus de visiteurs européens, été comme hiver. Cependant, le propriétaire a déployé ce projet pour une autre raison : « Il y a un manque d’hébergement assez important à Saint-Michel-des-Saints depuis longtemps. Il y a des hôtels qui ont fermé. »

Le nombre très bas d’hôtels et d’établissements de séjour dans la municipalité pose problème pour les touristes. En effet, la Chambre de commerce de la Haute-Matawinie dénombre actuellement 147 chambres disponibles à Saint-Michel-des-Saints. M. Laplante ajoute qu’il y a également un impact sur les travailleurs qui viennent de plus en plus s’installer dans la région grâce à des compagnies ou des projets comme la mine de Nouveau Monde Graphite. « Il y a plusieurs travailleurs qui viennent pour des contrats, mais qui ne trouvent pas d’hébergement. Donc, notre hôtel vient combler un manque de chambres pour des besoins locaux, mais aussi touristiques. »

Importante contribution

L’idée du projet est lancée depuis deux ans, mais François Laplante mentionne que des délais au niveau du permis de construction ont repoussé l’avancement de l’hôtel. Le propriétaire de Location de motoneiges Haute-Matawinie a reçu l’autorisation finale en février, mais il s’est tout de même affairé à contacter les personnes impliquées dans le projet pour s’assurer que tous étaient prêts à remettre la main à la pâte. « Après deux ans, il fallait redémarrer la machine et recommuniquer avec les contracteurs », indique M. Laplante.

Le projet a tout de même bénéficié d’une subvention du gouvernement du Québec le 26 janvier 2022. D’une valeur de 250 000$, ce montant sera utilisé en grande partie pour le démarrage de la construction qui, selon François Laplante, devrait commencer d’ici quelques semaines.

Commentaires

20 avril 2022

linda verville

bonjour tres contente de se projet sa vas nous donner des chance de travailler je suis femme de menage j,ai 60 ans et j.aimerais deja postuler

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média