Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

06 avril 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Des entreprises joliettaines qui restent en santé grâce à la CDÉJ

« Beaucoup d’entreprises ont eu leurs meilleures années à vie »

Diner 4 avril 2022

©Jason Joly - L'Action

La Chambre de Commerce du Grand Joliette a invité quelques représentants de la CDÉJ à venir parler du soutien qu’ils ont apporté durant les deux dernières années.

La situation pandémique a donné du fil à retordre aux entrepreneurs joliettains, mais la Corporation de développement économique de la MRC de Joliette (CDÉJ) a su leur fournir différents outils virtuels et programmes pour les aider à tenir le coup. L’organisation a résumé ses accomplissements lors d’un diner organisé le 4 avril par la Chambre de commerce du Grand Joliette.

Le commissaire à l’implantation pour la CDÉJ, Gilles-Mathieu Vincent, reconnait d’entrée de jeu que le début de la pandémie a été mouvementé : « Les défis de main-d’œuvre étaient grandissants et nous avions des entreprises qui peinaient déjà à pourvoir des postes. » Il a précisé que 36 entreprises indiquaient déjà un manque d’employés et des délais d’approvisionnement ont accentué la gravité de la situation.

M. Vincent a toutefois remarqué une nette amélioration alors que certaines compagnies ont accepté de sortir de leur zone de confort. « Beaucoup d’entreprises ont eu leur meilleure année à vie. Il y a des entrepreneurs qui se sont enlevé les doigts dans le nez et qui ont investi dans de nouveaux modèles d’affaires », se rappelle-t-il.

Une aide appréciée

Afin de permettre à ses clients de se sortir de ces conditions difficiles, la CDÉJ a mis en place toutes sortes de programmes et d’initiatives. L’un des premiers est le programme d’aide d’urgence pour soutenir les petites et moyennes entreprises. Les conseillers ont d’ailleurs présenté un webinaire dans le but d’aider les entreprises à remplir les formulaires pour leurs demandes. « Nous avons traité des demandes de plus de 100 entreprises dans la MRC de Joliette. On parle de 5 M$ qui ont été accordés », souligne Ayoub Mustakbal, conseiller en lancement d’entreprise. De plus, le Comité stratégique local sur la Covid-19, qui est composé de 24 organisations, a été fondé dans le but de répondre rapidement aux besoins des entreprises.

Pour avoir l’avis de ses clients, la CDÉJ s’est donné comme défi d’aller à la rencontre de ceux-ci et, selon les commentaires rapportés, les entrepreneurs ont grandement apprécié l’aide qu’elle leur a procurée durant ces deux dernières années. Lors du diner, deux témoignages ont été présentés, l’un de la compagnie MM Cuisine de Saint-Ambroise-de-Kildare et un autre de l’Atelier VéloShop à Notre-Dame-de-Lourdes. Les entrepreneurs s’entendaient pour dire que les programmes, les outils et les formations offerts par la CDÉJ leur avaient permis de traverser la pandémie.

Implantation et démarrage

Gilles-Mathieu Vincent a constaté que cette période pandémique représentait tout de même de « très belles années en développement économique par rapport au réinvestissement et en implantation d’entreprises ». Il a souligné qu’il travaillait en ce moment sur 17 projets d’implantation qui se traduisent par 90 M$ d’investissements. Le secteur du démarrage d’entreprises est lui aussi effervescent. « Ce que j’ai remarqué, c’est que 80% de ma clientèle de démarrage est composée de femmes et beaucoup proviennent également des minorités visibles », mentionne Ayoub Mustakbal.

Le Living Lab Lanaudière, un projet propulsé par la Corporation, a grandement pris de l’ampleur durant la pandémie alors qu’il est parvenu à faire 19 maillages entre des Microlabs (entreprises) et des Innovateurs (start-ups). Catherine Leprince, responsable de l’animation de la communauté du Living Lab Lanaudière, a expliqué que l’équipe a beaucoup travaillé à l’élaboration de technologies qui viendraient répondre aux besoins des entreprises, qu’il s’agisse de solutions d’automatisation de la chaine de montage ou pour réduire certains coûts.  Mme Leprince a aussi parlé du programme « Vends ton sandwich » qui a été développé dans le but d’aider les entreprises « à vendre comme il le faut leur technologie et cibler le bon marché ».

Projets à venir

Pour la suite des choses, les conseillers de la CDÉJ voudraient mettre à jour une étude datant de 2017 qui s’était intéressée aux fuites commerciales afin de trouver de meilleures pistes d’amélioration et d’attraction. L’organisation veut également poursuivre sa tournée des municipalités pour rencontrer les entreprises sur le terrain. « Ça nous rend très fiers de les rencontrer parce que nous découvrons des perles », s’enthousiasme Gilles-Mathieu Vincent.

Le Living Lab Lanaudière compte développer une nouvelle branche en gérontechnologie, soit une technologie qui s’intéresse au vieillissement de la population. Les Habitations Bordeleau ont d’ailleurs bénéficié de l’aide du Living Lab pour leur assistant personnel Evey qui rend les appartements des résidents intelligents.

Catherine Leprince a conclu en disant que le Living Lab continuera d’être très présent dans la MRC de Joliette. De plus, grâce à une subvention du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, l'initiative pourra être déployée dans l'ensemble de la région.

Où passerez-vous vos vacances?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média