Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

30 mars 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Course contre la montre au niveau du recrutement

« Nous n’avons pas de temps à perdre »

poignée de mains

©Photo L'Action - archives - L'Action

L'aide des firmes de recrutement est grandement sollicitée par les entreprises lanaudoises en ces temps de pénurie de main-d'œuvre.

Plusieurs entreprises lanaudoises font affaire avec des firmes de recrutement pour combler leur manque de personnel. Cette tâche est cependant plus ardue en ce moment puisque la pénurie de main-d’œuvre et la sollicitation beaucoup plus importante des candidats demandent une rapidité exemplaire. Deux conseillères de Joliette ont accepté de rencontrer L’Action pour mettre en lumière ces nouvelles contraintes auxquelles elles doivent faire face.

Les firmes Dupuis RH et B-RH offrent différents services dont le recrutement de main-d’œuvre auprès d’entreprises qui leur en font la demande. Les conseillers conçoivent une offre d’emploi avec leur client et l’affiche sur plusieurs plateformes, qu’il s’agisse du site de la firme ou encore de sites professionnels comme Indeed, Jobillico ou LinkedIn. Karine Arbour, conseillère en ressources humaines agréée pour Dupuis RH, insiste sur l’importance pour un employeur de travailler sur ses publications, et ce, particulièrement en ce moment. « S’il y a une offre écrite avec des fautes, si l'on ne comprend pas ce qui est écrit ou si le message est trop court, elle ne sera pas considérée parmi les autres offres et il y en a beaucoup! », précise-t-elle.

Karine Arbour

©Photo gracieuseté - Mélanie Emond - L'Action

Karine Arbour, conseillère en ressources humaines agréée pour Dupuis RH.

Les conseillers invitent également leurs clients à soigner leurs réseaux sociaux puisque les candidats ont de plus en plus l’habitude d’aller les visiter. Des firmes comme B-RH créent d’ailleurs des campagnes de marketing sur ces plateformes. « Nous pouvons passer par Instagram, TikTok, LinkedIn ou Facebook pour faire parler du client et de sa recherche de candidats », explique Caroline Béland, directrice des bureaux de B-RH pour les régions de Lanaudière et des Laurentides.

Caroline Béland

©Photo gracieuseté - L'Action

Caroline Béland, directrice des bureaux de B-RH pour les régions de Lanaudière et des Laurentides.

Adaptations

Les deux conseillères s’entendent pour dire que la contrainte la plus importante imposée par la pénurie de main-d’œuvre est l’instantanéité ou la rapidité. Ces besoins urgents ont obligé les recruteurs à augmenter la cadence de leurs recherches et de leurs rencontres avec les candidats qui sont beaucoup plus sollicités. « Nous n’avons pas de temps à perdre parce que nous ne sommes pas les seuls à recevoir ce CV-là », déclare Karine Arbour de Dupuis-RH. « Il faut un contact rapide avec le candidat et un retour rapide de la part du client. Donc la collaboration entre candidat, recruteur et client est primordiale », ajoute Caroline Béland.

Les démarches de sélection et de rencontre des candidats ont aussi changé à cause de la pénurie de main-d’œuvre. Les employeurs sont en effet un peu plus flexibles dans leurs exigences. « Même si nous recherchons une personne avec un Bac, une autre qui applique avec un certificat va être considérée aussi », indique Karine Arbour. Elle ajoute que le manque de candidats ayant des mois ou des années d’expérience a même contraint certains employeurs à engager des stagiaires.

Lors des rencontres qu’elle a organisées, Caroline Béland de B-RH a remarqué que les conditions demandées par les candidats étaient différentes: « Les gens ont aussi changé au niveau de ce qu’ils demandent en emploi. Le télétravail est devenu presque un prérequis ».

Entre la rapidité dans la sollicitation des candidats et les demandes plus nombreuses au niveau des conditions de travail, les recruteurs travaillent avec acharnement pour s’adapter à toutes ces pressions imposées par la pénurie et ainsi permettre à leurs clients de dénicher la perle rare.

Où passerez-vous vos vacances?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média