Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

03 mars 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Le nouveau vaccin de Novavax prochainement disponible

Assouplissement du port du masque

Dr. Luc Boileau

©Photo gracieuseté

Lors de son discours devant les médias, le docteur Luc Boileau a présenté le nouveau vaccin de Novavax et les allègements prévus prochainement.

Le docteur Luc Boileau a réitéré, lors d’un point de presse le 3 mars, l’intention de la Santé publique d’assouplir les mesures entourant le port du masque au cours des prochaines semaines. De plus, le vaccin Nuvaxovid de l’entreprise Novavax, nouvellement homologué par Santé Canada, sera prochainement accessible à la population.

Le Directeur de la Santé publique a indiqué que le nouveau vaccin de Novavax fera bientôt partie de la sélection de vaccins offerts aux Québécois. M. Boileau assure que la province recevra plus de 220 000 doses au cours de la troisième semaine du mois de mars.

Le Nuvaxovid ayant une formule traditionnelle similaire à d’autres vaccins, notamment pour l’hépatite B ou le zona, le docteur Boileau espère qu’il convaincra certaines personnes à relever leur manche. « Ça pourrait constituer une solution pour les gens qui sont plus hésitants à utiliser le vaccin ARN messager de Pfizer ou Moderna. »

Devancement des assouplissements

Luc Boileau a également parlé des prochains allègements, dont la date sera devancée au 12 mars. En effet, en considérant plusieurs études qui « vont dans le bon sens » et en constatant un niveau d’absentéisme dans les écoles dû à la Covid-19 qui diminue grandement, la Santé publique a permis ce changement au calendrier.

Le retrait progressif du port du masque est aussi prévu. Pour l’instant, les dates ne sont pas encore toutes officialisées, mais l’institution permettrait aux élèves du primaire et du secondaire d’enlever leur masque en classe dès le 7 mars.

Puis, au plus tard à la mi-avril, l'obligation du port du masque dans tous les lieux publics sera abolie, sauf dans les transports publics. Le retrait dans ces derniers ne sera possible que dans les environs du mois de mai. Une dizaine de jours avant ces allègements, la Santé publique présentera ses recommandations au gouvernement qui décidera par la suite des procédures à suivre.

Le docteur Boileau apporte toutefois une nuance concernant le masque dans les institutions de santé : « On garde le port du masque dans les milieux de soins. Ce sont des lieux qui comportent plus de risques et donc nous recommandons de garder le port du masque. » Cette recommandation ne s’appliquera toutefois plus dans les RPA et les milieux communautaires.

À la suite de ces allègements, les citoyens pourront décider par eux-mêmes de conserver ou de retirer leur masque. « Le port du masque est une mesure qui a été efficace, mais qui deviendra un choix personnel », mentionne M. Boileau.

La Santé publique compte suivre la situation de près, surtout en ce qui a trait aux impacts que pourraient apporter la semaine de relâche, mais elle est très peu inquiète de voir apparaitre un nombre important d’augmentations des hospitalisations : « Malgré les risques, nous sommes confiants d’être sur une bonne route. Si ça devait augmenter, nous n’atteindrions pas le pic que nous avons atteint avant », conclut Luc Boileau.

Commentaires

1 avril 2022

Robert Proulx

Est-il disponible maintenant?

3 avril 2022

Andrée Pilon

Est-il disponible maintenant.... depuis le temps que l'on l'attend...

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média