Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

03 mars 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

« L’accident de ma mère aurait pu être très grave »

L’importance de bien déglacer son véhicule

Négligence déglaçage

©Photo gracieuseté - Kim Lebrasseur - L'Action

Une plaque de glace a grandement endommagé le véhicule de la mère de Kim Lebrasseur.

Alors qu’elle circulait sur la voie de contournement (route 343) le 1er mars dernier, une automobiliste a reçu une imposante plaque de glace contre son pare-brise. La glace s’est en fait détachée d’un véhicule venant en sens contraire et a blessé la dame au visage. Kim Lebrasseur, la fille de la conductrice, a tenu à publier un message sur Facebook pour dénoncer la situation et sensibiliser les gens à bien déglacer leur voiture.

L’accident s’est déroulé tôt le mardi matin entre Joliette et Saint-Ambroise-de-Kildare. Un véhicule semblant appartenir à une compagnie, que la conductrice n’a pu identifier, approchait en sens contraire de celui de la dame. Puis, une plaque de glace s’est enlevée du toit du véhicule. Kim Lebrasseur raconte que la voiture de sa mère a subi d’importants dégâts : « Le pare-brise et la voute intérieure sont défoncés, sa console est aussi sortie de sa cage. Ma mère a décrit la plaque de glace comme mesurant un pied par un pied avec une épaisseur d’environ un pouce. C’est vraiment de la négligence. »

Malgré des blessures au visage, la conductrice est parvenue à demander de l’aide auprès des services d’urgence et à communiquer avec ses proches pour les avertir de l’accident. Un employé de Plomberie Lafortune est aussi venu en aide à la blessée. Kim Lebrasseur tenait d'ailleurs à le remercier pour son soutien puisqu’elle révèle qu’aucune autre voiture ne s’est arrêtée pour aller assister sa mère.

Malgré des contusions et des lacérations au visage causées par les éclats de verre, Mme Lebrasseur assure que sa mère se porte mieux. Elle ajoute que la famille ne compte pas porter plainte contre le véhicule puisqu’elle ignore l’identité du conducteur négligent. Cependant, Kim Lebrasseur implore les automobilistes de bien déneiger leur voiture  : « Je sais qu’on peut être pressé le matin et qu’on est fatigué, mais l’accident de ma mère aurait pu être très grave. Elle aurait pu faire des tonneaux ou quelqu’un aurait pu la frapper et créer un plus gros accident ».

Amendes

Ce type de situations est rapporté plusieurs fois annuellement par les automobilistes selon la Sûreté du Québec. Celle-ci rappelle que cette négligence risque d’entrainer des bris mécaniques, des blessures physiques et parfois même la mort.

Catherine Bernard, la porte-parole de la Sûreté du Québec, explique que ce genre de comportement contrevient à deux articles du Code de la sécurité routière. En effet, l’article 498.1 stipule que nul ne peut « circuler avec un véhicule couvert de neige, de glace ou de toute autre matière pouvant se détacher et susceptible de présenter un danger pour les usagers de la route ». En cas d’infraction, le conducteur se voit attribuer une amende de 60 $ plus les frais.

Un deuxième article, soit l’article 281.1, punit aussi les véhicules dont le pare-brise ou les fenêtres étaient obstrués par de la glace ou de la neige, communément appelés des « igloos mobiles ». Les contrevenants reçoivent dans ce cas une amende de 100$. 

« Les policiers peuvent intercepter les automobilistes lorsqu’ils voient un véhicule mal déneigé, mais les citoyens peuvent aussi faire un constat d’infraction et appeler les policiers », convie Mme Bernard.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média