Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

22 décembre 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Perron actif pour la défense des entreprises locales et des aînés

Réélu à la vice-présidence du C.P.A.A.

Perron Yves

©archives - L'Action

Le député Yves Perron.

Le député de Berthier-Maskinongé, Yves Perron, dresse le bilan d’une courte session parlementaire à Ottawa. Il déplore de nouveau le rappel tardif des députés en Chambre, le 22 novembre dernier.

À Ottawa, il n’a pas hésité à promouvoir les entreprises locales, dénonçant l’approvisionnement en masques par la Chambre des Communes auprès de la Chine. Il a travaillé à faire adopter une motion unanime, déposée par la porte-parole au dossier de l’approvisionnement, Julie Vignola, demandant au gouvernement fédéral de s’approvisionner en masques produits localement.

Achat local

«Il faut utiliser l’achat local et de se tourner vers des fabricants de la Chine, quand nous avons des entreprises comme Humask d’Entreprises Prémont qui offre non seulement un prix compétitif mais qui fait la différence en termes d’empreinte écologique, c’est tout simplement inadmissible. Les élus ont le devoir de donner l’exemple», a fait valoir le député bloquiste.

Il a pris l’initiative de distribuer des masques Humask aux députés bloquistes présents sur la colline parlementaire.

Par ailleurs, de nouveau nommé porte-parole en agriculture, agroalimentaire et gestion de l’offre, Yves Perron se réjouit d’avoir été réélu (16 décembre) comme vice-président du comité permanent en agriculture et agroalimentaire.

«C’est une belle marque de confiance de la part de mes collègues du comité. Nous aurons du pain sur la planche pour les dossiers agricoles en 2022 et ce comité est un lieu important et constructif pour l’avancement des dossiers», a-t-il signifié.

M. Perron et ses collègues du Bloc Québécois pressentent une année tumultueuse à venir.

«Avec un discours du Trône vide et une mise à jour économique sans vision, nous sommes en mesure de nous attendre à une année 2022  difficile au point de vue des relations entre Ottawa et Québec, qu’on pense au refus du gouvernement d’augmenter les transferts en santé ou aux récentes attaques de tous les autres partis au sujet de la Loi 21», a-t-il déclaré.

Reste que malgré une session trop brève, il a mentionné qu’il a quand même de quoi se réjouir de quelques gains du Bloc».

«On a fait de bons coups pour des centaines de milliers de travailleurs aînés et de travailleurs autonomes de la culture en échange de notre appui au projet de loi C-2 sur la refonte du soutien fédéral lié à la pandémie», a-t-il évoqué.

Certaines personnes âgées qui se sont fait couper injustement leur chèque de Supplément de revenu garanti devraient recevoir un chèque de compensation vers le mois de mai, selon l’engagement de 742 millions $ obtenu par le Bloc Québécois.

«Encore une fois, nous avons agi avec une attitude ouverte de propositions pour faire progresser les dossiers dans le sens des Québécois», a conclu Yves Perron. (PB)

Quels petits fruits aimez-vous aller cueillir vous-mêmes?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média