Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

29 septembre 2021

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

L’infirmière qui a insulté Joyce Echaquan est radiée pour un an

Hôpital de Joliette

FIQ-SISSAT

©Archives

Le Conseil de discipline a jugé que l’infirmière Paule Rocray avait fait preuve de négligence et avait partagé des propos diffamatoire envers Joyce Echaquan.

Selon des informations rendues publiques le 28 septembre, l’infirmière du Centre hospitalier régional de Lanaudière, Paule Rocray, a été radiée par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec pour une période d’un an. Devant le Conseil de discipline, Mme Rocray a plaidé coupable de violence verbale et de négligence en n’évaluant pas correctement l’état de santé de Joyce Echaquan, la mère atikamekw décédée à l’hôpital de Joliette le 28 septembre 2020. Rappelons que Paule Rocray avait insulté la patiente dans une vidéo enregistrée par la défunte.

Devant le Conseil, l’infirmière a avoué avoir eu des propos dégradants, mais elle refuse tout de même de se considérer comme une personne raciste, expliquant que le stress et les conditions de travail dans lesquelles elles se trouvaient l’auraient mise en colère contre n’importe qui.

Pour la famille de Joyce Echaquan, la radiation d’un an n’est pas suffisante. De plus, elle trouve déplorable que la décision ait été annoncée le jour du premier anniversaire du drame. La sénatrice autochtone, Michèle Audette, a également critiqué cette annonce, disant que le Conseil aurait pu attendre le lendemain de la commémoration: «Ils auraient pu rencontrer la famille pour leur expliquer leurs raisons et leurs décisions.»

Commentaires

8 octobre 2021

Eve Lefrancois

On aimerais tous lui voir la face a cette espece de marratre là.Pourquoi lui accordez vous un traitement de faveur a cette femme ?Franchement cette forme de censure que vous persistez a maintenir a son sujet s apparente a de la dictature.Mettez donc vos culottes et cessez d avoir peur.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média