Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

09 mars 2021

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Deux jeunes champions d’haltérophilie à Chertsey

Une famille qui se démarque à l’international

Haltérophilie Chertsey

©(Photo gracieuseté)

Brayan et Emily Ibañez représentent le Canada sur la scène internationale.

Âgés de 14 et 10 ans seulement, Brayan et Emily Ibañez accumulent les titres et les exploits en haltérophilie. Emily détient entre autres le titre de championne des États-Unis chez les moins de 13 ans et son grand frère Brayan est un espoir canadien pour les Jeux olympiques de Paris 2024. 

Les deux athlètes de Chertsey ont représenté le Canada sur le plan international, notamment lors des championnats d'haltérophilie nationaux des jeunes des États-Unis, de la coupe du monde des jeunes et du championnat panaméricain.  

« Ils sont très motivés, ils se poussent l’un et l’autre et se donnent toujours des défis, c’est ce qui fait qu’ils veulent constamment s’améliorer», a commenté la mère et entraîneure de ces deux jeunes athlètes, Abigail Guerrero. Cette dernière a elle-même été championne du monde maître en haltérophilie en 2018 et en 2019. « Je m’entraînais déjà quand ils étaient dans mon ventre, et maintenant, c’est vraiment génial de faire ça en famille!» 

Elle se souvient que, dès l’âge d’un an et demi, Brayan caressait déjà le rêve de participer aux Jeux olympiques. « C’est mon objectif à long terme et c’est pour cela que je m’entraîne tous les jours. Avec de la discipline et en suivant les conseils de mon entraîneure, je peux y arriver», a ajouté l’athlète. 

Haltérophilie Chertsey

©(Photo gracieuseté)

À plus court terme, Brayan souhaite devenir champion panaméricain cette année. Il est très près de ce but, puisqu’en décembre dernier, il a obtenu une médaille de bronze au championnat panaméricain avec un arraché à 90 kg, soit un peu plus de 30 kg que son poids corporel, et un épaulé-jeté de 108 kg. Il compétitionnait contre des jeunes qui avaient jusqu’à 17 ans, alors qu’il n’en a que 14.  

En novembre, il a participé à la coupe du monde des jeunes. Il s’agissait de sa première compétition organisée par l’International Weightlifting Federation (IWF). Il a terminé deuxième de son groupe, derrière un jeune de 17 ans, avec un arraché à 93kg et un épaulé-jeté à 107kg.  

En entrevue avec L’Action, Brayan a mentionné que le plus beau moment de sa carrière, jusqu’à maintenant, est lorsqu’il a gagné le titre de champion d’Espagne en novembre 2019. D’ailleurs, le fait de pouvoir voyager à travers le monde est l’un des aspects qu’il préfère de son sport. « Ça me fait vivre plein d’expériences et ça me permet de me faire des amis à travers le monde!»  

Brayan s’entraîne de 15 à 17 heures par semaine en plus de ses études, «quand tu es bien organisé, c’est facile de trouver du temps pour tout!». Il s’entraîne avec ses parents et sa plus jeune sœur, Emily, « je suis vraiment chanceux de partager la même passion avec toute ma famille et de vivre cela avec eux tous les jours», a terminé celui qui pratique l’haltérophilie depuis l’âge de deux ans.  

Haltérophilie Chertsey

©(Photo gracieuseté)

Brayan Ibañez vise les Jeux olympiques de Paris 2024.

Une force impressionnante 

De son côté, Emily s’entraînait déjà au CrossFit Guerriers, le gym de ses parents, lorsqu’elle avait quatre ans. « L’haltérophilie a toujours fait partie de ma vie, c’est une passion qui me vient de mes parents et de mon frère. J’aime beaucoup lever des poids et je me sens vraiment bien quand je le fais! Je n’ai pas peur de lever des poids lourds, au contraire, ça me motive encore plus. » 

Emily est encore trop jeune pour participer à la coupe du monde, mais en décembre dernier elle a compétitionné dans le cadre du championnat national des jeunes des États-Unis. Elle a représenté le Canada avec beaucoup de fierté malgré son jeune âge. 

Elle avait une avance de 19 kg sur la deuxième meilleure athlète du groupe à l'arraché et une avance de 23 kg à l'épaulé-jeté. Elle a été nommée championne des États-Unis de la catégorie des moins de 13 ans avec un arraché de 47kg et un épaulé-jeté de 61kg. 

«Chaque fois que je fais un poids lourd, mon frère m’encourage et quand j’ai de la difficulté, il m’aide aussi», a commenté celle qui caresse également le rêve de devenir championne du monde lors des Jeux olympiques. Elle a ajouté que pour être une bonne athlète d’haltérophilie, il faut de la flexibilité, beaucoup de force (dans les jambes surtout), et qu’il ne faut pas avoir peur de lever des poids lourds.  

Haltérophilie Chertsey

©(Photo gracieuseté)

Emily Ibañez détient le titre de championne des États-Unis chez les moins de 13 ans.

Une histoire de famille 

Brayan, Emily et leur mère ne sont pas les seuls à pratiquer l’haltérophilie dans la famille. Leur père, Ciro Ibañez, a remporté dix championnats nationaux cubains. Sur la scène internationale, il a notamment récolté l'or aux Jeux panaméricains de 1983.  

Ancien entraîneur national des équipes d'haltérophilie de France et d'Espagne, il a participé comme entraîneur à huit championnats européens et quatre championnats du monde. Quand il s’est installé au Canada avec sa famille, en 2012, il a ouvert un gym afin de continuer à transmettre sa passion. Cela fait maintenant plus de 40 ans qu’il est entraîneur. Les trois autres enfants de la famille Ibañez pratiquent tous aussi l’haltérophilie.  

À noter que Brayan et Emily sont appuyés sur le plan financier, humain et matériel par l’organisation sportive Beyond Lifting dont le but est d’aider les jeunes athlètes issus de disciplines sportives différentes à percer sur le plan international. 

Le prochain défi pour Emily sera le championnat américain au mois de juillet. Quant à Brayan, ce sera le championnat junior canadien qui se fera en ligne le 20 mars.  

Haltérophilie Chertsey

©(Photo gracieuseté)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média