Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

24 novembre 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Des bénévoles de Lanaudière en mission au Cameroun

Aménagement d’un terrain de jeu

Mission Solidarité Québec/Cameroun

©Photo gracieuseté - L'Action

Le terrain de jeu polyvalent est un apport considérable pour cette communauté.

C’est en janvier 2020, à l’aube de la pandémie de la Covid-19, qu’un groupe de neuf bénévoles du Québec, dont plusieurs issus de Lanaudière, a eu la joie de participer à une autre mission humanitaire en Afrique organisée par les Franciscains de l'Emmanuel du Cameroun.

Une fois de plus, c’est dans le petit village de Melong II que s'est déroulé ce projet, là où se situe le Centre Saint-François fondé en 2000 par le frère Denis-Antoine, un Québécois qui dirige également la communauté des Franciscains de l'Emmanuel de Montréal.

Depuis plus de 10 ans, plusieurs groupes de volontaires se sont succédé pour réaliser divers projets en Afrique.

En janvier 2019, la mission, à laquelle avait participé le Joliettain Michel Bordeleau, visait la construction d’une nouvelle maternelle avec des latrines et l’installation d’un réseau d’aqueduc assurant l'apport en eau potable pour les enfants de la maternelle et ceux de l'école primaire voisine.

Le projet de 2020, pour lequel plus de 10 000 $ ont été amassés et qui s’est déroulé du 17 janvier au 22 février, a permis aux bénévoles québécois, accompagnés d’ouvriers camerounais, de réaliser la construction d’un terrain de jeu multifonctionnel pour la pratique du basketball, du volleyball, du badminton et d’autres activités ainsi que d’installer des balançoires pour les enfants de la maternelle et de l’école primaire. De l’équipement de sport a été offert à la communauté. De plus, des travaux de rénovation à l’école primaire ont été effectués pour améliorer les salles de classe. Les nouvelles installations ont été inaugurées le 17 février 2020 et ce, en présence des élèves, des enseignants, des membres de la communauté et des bénévoles. Comme lors de chaque voyage, des fournitures scolaires ont également été données à l’école primaire.

 Michel Bordeleau, qui agit à titre de coordonnateur de Solidarité Québec/Cameroun, souligne que ce nouveau terrain de jeu polyvalent s’avère un apport très important pour la communauté de Melong II et des environs. En effet, dans plusieurs régions du Cameroun, peu de villages peuvent offrir de telles installations sportives pour assurer l’activité des jeunes qui n’ont que le soccer comme seule activité sportive qui est souvent pratiquée sur des terrains très rudimentaires.

Le projet a également pu se terminer juste avant la fermeture des frontières et la mise en place des mesures de confinement.

Michel Bordeleau, qui était du voyage 2020, raconte que de son côté, il devait repartir du Cameroun avec sa conjointe le 23 mars et faire un arrêt à Paris, mais qu’ils ont plutôt été rapatriés du Cameroun au mois de mai.

Le Joliettain souligne qu’avec le contexte actuel, il sera difficile de réaliser une mission en janvier 2021 (les voyages se font à cette période de l’année en raison de la météo). « On a mis une croix sur janvier, mais on vise peut-être l’automne 2021. »

D’autres projets à venir

D’autres projets sont actuellement en préparation par les bénévoles, dont la construction d’un centre d’accueil et de formation pour les jeunes qui vivent diverses difficultés ainsi qu’une clinique médicale essentielle pour desservir la population des villages de brousse tel le village de Kekem.

La grande région de Kekem regroupe près de 400 000 personnes qui n’ont pas accès à des soins de santé de qualité faute de services ou de moyens financiers. Grâce à cette clinique, la population pourra bénéficier de services tels que : service d’urgence, consultation médicale, prélèvements et dépistage ainsi que des soins en pédiatrie, ophtalmologie, optométrie et des soins dentaires.

Malheureusement, en raison de la pandémie de la Covid-19, ces deux projets dont les travaux devaient débuter en mai-juin 2020 ont dû être reportés, ce qui rend leur réalisation difficile.

Toutefois, malgré la crise sanitaire qui prévaut actuellement dans plusieurs pays du monde, la situation au Cameroun demeurerait néanmoins beaucoup moins sévère qu’au Canada et au Québec. En effet, selon Michel Bordeleau, le pays ne connaît actuellement pas de deuxième vague comme le Québec. Cependant, la situation entraîne des défis, notamment au niveau du transport aérien. L’âge des bénévoles les rend aussi plus à risque de complications.

Les volontaires souhaitent que les conditions favorables pour relancer ces projets dont les enjeux sont essentiels et cruciaux pour cette communauté soient réunis le plus vite possible.

Soulignons que les missions de Solidarité Québec/Cameroun comportent un volet touristique. « Les bénévoles peuvent découvrir le pays tout en contribuant physiquement à une cause. Chaque bénévole fait aussi un don pour le projet. »

Solidarité Québec/Cameroun espère toujours obtenir le financement nécessaire et recruter d’autres bénévoles pour assurer le début des travaux dès l’automne 2021 ou au plus tard dès janvier 2022. Pour obtenir de l’information ou faire un don, joindre Michel Bordeleau, coordonnateur, à miabordeleau@gmail.com ou 450-752-1552. Information : www.centresaintfrancois.org. Un reçu pour fin d’impôts sera émis pour chaque don ainsi que pour le coût de participation au projet de chaque bénévole.

 

Franciscains de l'Emmanuel

L'engagement missionnaire de cette fraternité qui s’active autant sur le continent africain qu'au Québec offre une présence de compassion de tous les instants auprès des plus démunis de la société. Au Cameroun, leurs actions s'exercent surtout auprès des pauvres, des malades, des vieillards, des enfants handicapés et des jeunes de quartiers à qui ils apportent beaucoup de soutien et d'espérance et dont bénéficie également toute la communauté élargie du Cameroun.

 

©Photo gracieuseté - L'Action

Le groupe de bénévoles lors de la mission 2020.

©Photo gracieuseté - L'Action

Des balançoires ont été installées pour les enfants de la maternelle et de l’école primaire.

©Photo gracieuseté - L'Action

Le Joliettain Michel Bordeleau.

Comment passez-vous vos soirées de reconfinement?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média