Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

08 novembre 2020

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Léa Malo est récipiendaire de la bourse Annie Desroches

Deuxième édition

Léa Malo

©(Photo gracieuseté)

Léa Malo veut faire le grand saut chez les professionnels.

Pour une deuxième année consécutive, Martin Gauthier, ainsi que ses fils Émile et Félix, honorent la mémoire d’Annie Desroches en remettant une bourse à son nom. La mère de famille, qui aurait eu 48 ans le 12 novembre, était une grande sportive et cette bourse vise à soutenir de jeunes athlètes de la région. 

Cette année, c’est la Charloise Léa Malo qui est la récipiendaire de cette bourse annuelle. L’athlète-étudiante de 17 ans pratique le CrossFit depuis un peu plus de 4 ans. Elle est vice-championne du monde chez les juniors et elle s’entraîne tous les jours au Shack Crossfit BCFJ à Joliette, afin de faire le grand saut chez les professionnels dans les prochaines années. 

Un défi qui ne sera pas évident pour Léa Malo, car elle priorise ses études, qu’elle effectue au Cégep à Joliette en sciences humaines profil administration. « Plusieurs athlètes se consacrent entièrement à leur sport, c’est leur métier, mais pour moi, ce n’est pas toujours facile de concilier mon sport et mes études, surtout à distance. » 

L’athlète est toutefois déterminée et elle sera aidée de sa nouvelle entraîneure Carol-Ann Reason-Thibault qui est elle-même championne canadienne de CrossFit et 11e au monde. Léa, qui persévère sans avoir vu d’entraîneur depuis plus de six mois, a hâte de pouvoir repousser ses limites à ses côtés. 

La bourse Annie Desroches aidera l’athlète pour la réalisation de ses objectifs sportifs tout en la soutenant dans ses études. Annie avait à cœur le sport et la santé et était notamment une adepte de danse, de CrossFit et de fitness.  

Elle était également un modèle de discipline et de persévérance et c’est pour cette raison que ses proches ont créé une bourse en son honneur. Martin Gauthier désire que la bourse devienne une tradition annuelle et qu’un jour ses fils contribuent avec lui à honorer leur mère.   

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média