Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

22 octobre 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Quarante-quatre villes ont au moins un cas de la Covid-19

Bilan régional

CISSS Richard Lessard

©Archives - L'Action

Dr Richard Lessard, directeur régional de santé publique.

Le directeur de la santé publique de Lanaudière, Dr Richard Lessard, a fait le point sur la situation de la Covid-19 dans la région en date du 22 octobre. Il a notamment fait état de la progression importante des cas dans les MRC de D’Autray et de Joliette. 

Au cours des trois dernières semaines, le nombre de cas dans la MRC de D’Autray est passé de 0 à 31. Du 4 au 17 octobre, le nombre de cas dans la MRC de Joliette est passé de 20 à 118. La situation demeure stable en Matawinie tandis que les cas sont en légère augmentation dans la MRC de Montcalm. Il y a eu une augmentation de cas dans la MRC de L’Assomption, mais il y a une diminution dans la MRC Les Moulins. 

Dr Lessard a voulu s’adresser à ceux qui voient la situation se détériorer et sont déçus. « J’aimerais leur dire que oui, les cas augmentent et qu’on doit prendre des mesures supplémentaires, mais qu’il faut le faire pour les protéger. Le fait de faire passer Joliette et Autray au palier d’alerte maximale est une mesure efficace. » 

Selon le directeur régional, il faudrait une diminution très importante de la propagation pour qu’il y ait des changements de palier vers le niveau orange pour les MRC actuellement dans le rouge. « À court terme, je ne vois pas de changement, même si les données s’améliorent dans le Sud, elles demeurent inquiétantes. » 

Dr Lessard a souligné que le taux de positivité, soit le nombre de tests positifs lors du dépistage, est élevé dans Lanaudière. « Du 8 au 19 octobre, on a eu des taux de positivité nettement au-dessus de 5 %. L’activité virale est beaucoup plus importante depuis deux semaines et notamment dans la MRC de D’Autray. » 

Du 14 au 20 octobre, le taux de positivité était de 6,7 % dans le Nord de Lanaudière et de 5,3 % dans le Sud.

Alors que la grande majorité des gens atteints de la Covid-19 ont entre 5 et 50 ans, les cas chez les personnes de 70 ans et plus sont en augmentation au cours des dernières semaines. 

Dr Richard Lessard a dévoilé que le nombre de cas par 100 000 habitants dans la MRC de D’Autray est similaire à ceux des MRC du Sud, qui étaient les plus touchées de la région et déjà au niveau d’alerte maximale. 

« On voit une augmentation des cas un peu partout dans D’Autray. Par exemple, depuis 3 semaines, les cas sont passés de 1 à 14 à Berthier et de 0 à 13 à Lavaltrie. » 

Dr Lessard a souligné que le phénomène que l’on observe dans la MRC de D’Autray en est un qui se manifeste tout le long du fleuve. « Tout le bord du fleuve est en rouge, c’est un phénomène plus large que D’Autray, c’est plus prudent d’augmenter les mesures, je sais qu’il y a des conséquences, mais je préfère augmenter les mesures et avoir un meilleur contrôle de la situation. » 

Plus de villes touchées qu’au printemps 

« La moyenne mobile des nouveaux cas dans le Nord de Lanaudière est très importante, même si on enlève les éclosions. Dans Lanaudière, il y a 44 villes qui ont au moins 1 cas de la Covid-19. Il y a plus de villes touchées que dans la première vague. » 

Dr Lessard souligne par ailleurs que les éclosions sont plus faciles à contrôler que la transmission communautaire. 

Le directeur régional explique qu’au niveau des cas actifs, D'Autray est au même niveau que L’Assomption et Les Moulins, que la situation a explosé dans la MRC de Joliette tandis que la situation demeure sous contrôle dans les MRC de Matawinie et de Montcalm. 

Concernant les milieux de vie, cinq résidences pour personnes âgées ont actuellement des cas de coronavirus : Résidences Lachance (43 cas actifs), Victoire de l’âge (1 cas), Marie Clothilde (1 cas), Louis Jolliet (1 cas) et Arthur B (1 cas chez un professionnel). Il n’y a aucun cas dans les RPA ou les CHSLD, mais Dr Lessard assure que la situation est surveillée de près. Aux Résidences Lachance, tous les résidents et les employés ont subi un test de dépistage et une vigie se fait en continu. 

Ce sont 17 écoles primaires et 9 écoles secondaires qui ont au moins 1 cas de la Covid-19. « Il y a une augmentation constante, mais lente. Mais c’est évident que c’est en augmentation. » 

Dr Lessard a déclaré qu’il y a 14 éclosions actives en milieu scolaire et qu’il n’est pas impossible que d’autres s’ajoutent dans les prochaines heures. « À l’école Les Mésanges, ce sont 13 membres du personnel et 3 ou 4 élèves qui ont été atteints. » 

Preuve de l’importance de la transmission communautaire, la Santé publique a été en mesure d’établir des liens entre l’éclosion aux Résidences Lachance, celle à l’école Les Mésanges et d’autres éclosions dans la communauté. 

Au niveau des services de garde, il y a une seule éclosion active. « Jusqu’à maintenant, il n’y avait aucun cas dans les services de garde. Actuellement, ce sont huit milieux de garde qui ont des cas et il y a une éclosion dans le Sud. » 

Dr Richard Lessard a soulevé que les milieux de travail deviennent un problème important avec 36 éclosions actives.  « Ce que ça nous dit, c’est qu’il y a du virus partout. » 

En date du 22 octobre, dix personnes sont hospitalisées en raison de la Covid-19 dans la région, dont six aux soins intensifs. 

La Santé publique réitère sa demande à la population d’aller se faire dépister en cas de symptômes ou de contact avec une personne atteinte ou symptomatique. 

« La demande pour le dépistage a baissé, alors le dépistage s’offre assez rapidement. » 

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média