Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

12 septembre 2020

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Une équipe imposante pour les spectateurs de Joliette

LHJAAAQ

Prédateurs

©(Photo gracieuseté- Philippe Raymond)

Les joueurs et les entraîneurs ont profité des matchs préparatoires pour se familiariser au jeu à 4 contre 4.

Les Prédateurs de Joliette sont maintenant bien installés au centre Marcel-Bonin et ils ont tout mis en œuvre afin d’y faire une entrée remarquée. Que ce soit au sein des membres de l’organisation ou des joueurs, la formation s’est entourée de gens de confiance et est allée chercher des gros noms qui rendront l’équipe des plus menaçantes.

L’équipe peut notamment compter sur des joueurs de 20 ans qui amèneront leur expérience à l’équipe. Parmi ceux-ci se trouvent les défenseurs Antoine Casimir et Simon Dubois, ainsi que les attaquants Mathieu Huard et Louis-Philippe Morin. Ce dernier est un joueur local qui évoluait aux États-Unis l’an dernier. Il s’est avéré comme l’une des belles surprises du camp d’entraînement.  

Tout comme le gardien Jacob Viens et l’attaquant Félix Abraham. «Ce dernier a décidé de nous faire confiance et de venir à Joliette. Il a fait quatre heures de route et est venu s’installer en pension dans Lanaudière pour pouvoir jouer avec nous et nous en sommes bien heureux», a mentionné l’entraîneur-chef Samuel Fortier à L’Action.  

Des recrues comme Eugène Bessette et Jorick Belley ont aussi connu un excellent camp d’entraînement, «ce sont deux jeunes que je connaissais et je savais à quoi m’attendre. Ils ne m’ont pas déçu, ils ont livré la marchandise et ont mérité leur place avec nous. » 

Fortier a ajouté que l’équipe pouvait aussi compter sur d’excellents jeunes vétérans comme Loick Bégin et William Gagnon. Au total, c’est près de 80% de l’équipe qui provient de la région. Le talent local sera donc mis en valeur sur la patinoire du centre Marcel-Bonin cette saison! 

L’un des meilleurs joueurs de la ligue 

Tout juste avant le début du Défi Bauer, les Prédateurs ont effectué plusieurs transactions. Celles-ci ont notamment permis à la formation joliettaine de faire l’acquisition de son sixième joueur de 20 ans, Yan-Cédric Gaudreault. L’an dernier, avec l'Everest de la Côte-du-Sud, l’attaquant a cumulé 105 points en 47 parties jouées.  

«Nous ne savons pas encore s’il pourra être présent à tous les matchs, mais nous avons quand même décidé d’aller de l’avant, car c’est un joueur d’exception et nous voulions avoir un top gun à présenter à nos spectateurs et on parle vraiment d’un game changer! C’est un des trois meilleurs, sinon le meilleur, joueurs de la ligue», a ajouté Fortier.  

Deux autres transactions ont aussi permis aux Prédateurs de faire l’acquisition de l’attaquant de 18 ans Christophe Chiasson, qui a joué 30 parties dans la LHJMQ pour l'Océanic de Rimouski ainsi que du défenseur de 19 ans Loic Morvan. 

«Nous avons une jeune équipe bourrée de talent et les joueurs ont tous les outils pour réussir, maintenant, ce sera à André et moi de leur expliquer quand se servir de la masse et quand se servir du tournevis!» 

Prédateurs

©Photo L'Action- Mélissa Blouin)

La chambre des joueurs

Le duo Fortier/Lachance 

Du côté des entraîneurs, en plus de Samuel Fortier qui travaille d’arrache-pied depuis deux ans, le connu et réputé André Lachance s’est ajouté, cette année, comme assistant-entraîneur. Les deux anciens rivaux, au sein de la LHSAAAQ, s’uniront maintenant pour développer le potentiel des jeunes de la région.  

«Quand tu as une aussi forte rivalité avec quelqu’un, c’est signe que la personne fait bien les choses! Quand nous jouions contre, nous n’étions pas les préférés l’un de l’autre, mais j’ai toujours eu beaucoup de respect pour l’homme de hockey qu’est André et ça faisait longtemps que je savais que je voulais travailler avec lui. » 

De son côté, André Lachance a mentionné que quand il a su que l’équipe déménageait à Joliette, ce n’était qu’une formalité pour lui que si Samuel avait besoin d’aide, il embarquerait. «Samuel est organisé et il fait du hockey de sa vie. On se complète bien et on a bien du fun ensemble! Je peux te jurer que si les jeunes nous font confiance, ils ne finiront pas derniers! » Leurs objectifs sont d’ailleurs de se hisser parmi l’élite de la ligue et de faire prendre beaucoup d’expérience aux jeunes pour les années futures.  

Perpétuer l’histoire 

Après le National et L’Action, la tradition du Junior AAA se poursuit à Joliette avec les Prédateurs. «On a fait vibrer ce shack-là tant qu’on a pu avec le hockey Junior et nous sommes encore capables de le faire. Plusieurs ont grandi en rêvant de jouer pour le National ou pour L’Action et c’est ce qu’on veut répéter avec les Prédateurs», a affirmé le président et gouverneur de l'équipe, Jean-François Champoux.   

De son côté, le maire de Joliette, Alain Beaudry, s’est dit très heureux d’accueillir cette équipe. «Cela représente un débouché pour nos jeunes qui jouent au hockey mineur et c’est un calibre de jeu élevé qui sera très intéressant à regarder pour tous. » 

Finalement, Pierre-Luc Bellerose s’est aussi joint au projet afin de prendre en charge l’aspect financier. «Ça représente des retombées économiques et un rayonnement important pour Joliette et la région. Comme l’argent est le nerf de la guerre, je vais m’assurer de la pérennité de l’organisation», a terminé celui qui préside la campagne et le comité de financement.  

Prédateurs

©(Photo gracieuseté)

Pierre-Luc Bellerose, Jean-François Champoux, Samuel Fortier et Alain Beaudry lors de la conférence de presse.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média