Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

13 juillet 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Le Québec enregistre 100 nouveaux cas

Coronavirus

François Legault

©Photo gracieuseté-Émilie Nadeau

Le premier ministre François Legault.

En date du 13 juillet, le Québec a enregistré 100 nouveaux cas de coronavirus pour un total de 56 621.

Le nombre de personnes hospitalisées est de 305 (-1) et de celles-ci, 21 (+1) sont aux soins intensifs.

Le Québec compte un décès de plus pour un total de 5628 depuis le début de la pandémie.

Dans Lanaudière, le nombre de cas a augmenté de 6 depuis hier pour atteindre 4298 depuis le début de la crise et le nombre de décès n'a pas augmenté, il est toujours de 208.

Soulignons qu'en date du 10 juillet, Lanaudière comptait 105 cas actifs de la maladie.

Concernant la situation dans les milieux de vie pour personnes aînées et vulnérables, pour la première fois depuis plusieurs semaines, une nouvelle résidence pour aînés (RPA) de Lanaudière a fait son apparition sur la liste des milieux ayant un cas de la Covid-19, il s'agit du Manoir Louis Jolliet qui affiche un cas actif.

Depuis plusieurs jours, dans la région, seules les Résidences Lachance de Saint-Charles-Borromée étaient encore sur la liste avec un cas actif.

Aucun CHSLD de Lanaudière ne présente de cas de la maladie selon la liste publiée.

Un point de presse était prévu à 13 h où le premier ministre François Legault a annoncé le port obligatoire du masque dans les lieux publics fermés comme les commerces partout au Québec à compter du 18 juillet.

"Le nombre de cas a augmenté depuis quelques jours et il y a de la transmission communautaire", a-t-il déclaré en point de presse.

Il a souligné que les vacances de la construction allaient générer beaucoup de déplacements entre les régions.

Le masque sera obligatoire pour les personnes de 12 ans et plus. Ce sont les propriétaires de commerces qui devront faire respecter cette règle et ceux-ci pourront avoir des amendes allant de 400 $ à 6000 $. À compter du 1er août, des amendes pourraient être émises aux individus.

"La liberté, dans le contexte actuel, c'est de pouvoir se promener dans les commerces malgré la pandémie. La liberté, c'est de porter un masque."

Lors de son point de presse, le premier ministre a rappelé qu'il y a quatre mois, le gouvernement a demandé aux Québécois de rester à la maison et que ça a bien fonctionné. "Grâce à ça, on a sauvé des milliers de vies, parce qu'il y a eu moins de transmission communautaire."

Ensuite, le gouvernement y est allé d'un déconfinement graduel. "Il fallait changer nos habitudes pour longtemps."

Selon le premier ministre, la mesure de la distanciation sociale de 2 mètres est bien respectée. Toutefois, il a mentionné que la mesure du 10 personnes maximum pour les rassemblements privés n'est pas respectée.

"Ce n'est pas vrai qu'on va foutre en l'air le travail de 4 mois pour quelques personnes qui veulent faire des partys."

"En haut de 10 ce n'est pas permis", a insisté le directeur national de Santé publique Horacio Arruda.

Les forces policières pourraient être mises à contribution au niveau des rassemblements de plus de 10 personnes.

"Les rassemblements de plus de 10 personnes sont une grande source d'éclosion", a ajouté le ministre de la Santé Christian Dubé.

Les bars étaient une autre préoccupation du gouvernement, de là l'annonce des nouvelles mesures de la semaine dernière. Le premier ministre a souligné que les bars sont un élément stratégique et qu'avec les vacances de la construction qui débutent, les inspections seront accrues.

La fermeture des bars n'est pas impossible si les mesures n'ont pas d'effet.

 

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média