Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

27 janvier 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Retour aux sources pour Philippe Bond

Troisième spectacle solo

Philippe Bond

©Photo gracieuseté - Patrick Beaudry - L'Action

L’humoriste Philippe Bond.

L’humoriste Philippe Bond sera de passage au Centre culturel Desjardins de Joliette, le jeudi 6 février, à 20 h. Il viendra présenter son troisième one-man-show, « Merci! ».

Philippe Bond raconte qu’il nourrit un grand attachement envers Joliette (il y a joué au hockey) et la Salle Rolland-Brunelle, d’ailleurs, le 6 février, ce sera la troisième fois qu’il vient y présenter Merci!. « Je fais tous mes rodages à Joliette et je viens y finir mes tournées. Il y a toujours de bonnes réactions et ça me met en confiance. Je ne sais pas ce que vous mettez dans l’eau, mais c’est toujours l’fun! »

Si, lors de son second spectacle solo, il avait délaissé les anecdotes familiales, pour ce troisième spectacle, les histoires sur la famille Bond reviennent en force.

« Pour mon premier spectacle lancé en 2010, je voulais que les gens sachent d’où je venais alors j’ai beaucoup parlé de ma mère, de mon père, de ma sœur, de mes grands-parents…»

Pour son second spectacle, il a voulu parler de ses amis d’enfance. « On était tous rendus à la mi trentaine et je me suis rendu compte que j’avais les mêmes amis depuis le primaire! »

Nouveau père de famille, Philippe Bond replonge aujourd’hui dans les histoires familiales. « Mon père était déçu que je ne parle pas de lui dans mon deuxième show alors il s’est mis dans la tête de me donner assez de matériel pour mon troisième. Il m’appelait chaque semaine pour me raconter des anecdotes! »

D’ailleurs, avec le temps, les parents de Philippe Bond sont eux aussi devenus des personnalités publiques en quelque sorte, se faisant reconnaître à l’épicerie du coin. Ils l’ont accompagné lors d’entrevues et de remises de prix. « Ils ont toujours été partants. Mon père s’était même habillé en femme pour l’émission Les squelettes dans le placard! Ils partagent ma vie. Je me suis fait dire par des spectateurs qu’ils s’étaient ennuyés de mes parents dans le deuxième show ou je me fais demander comment mes parents vont dans la rue. »

Depuis son premier spectacle, la vie de Philippe Bond a bien changé. « Au premier show, toute l’équipe technique était célibataire et en tournée, on sortait après chaque show. Au deuxième, on était pas mal tous « casés » et là, au troisième, on a des enfants et disons qu’on se couche plus de bonne heure quand on va en région! Mais on a toujours autant de plaisir. »

La venue de son fils a donné envie à l’humoriste de raconter des anecdotes personnelles sur l’arrivée du bébé, l’accouchement et l’allaitement. « J’en parle mais d’un autre angle, je me mets dans la peau du docteur qui a accouché ma femme. Et j’ai un gros numéro sur l’allaitement. Quand je l’ai présenté en rodage, c’était du délire! »

 « Je vieillis, ajoute-t-il, j’ai pogné 40 ans et je suis plus fragile. Je suis maintenant allergique aux abeilles et je me promène avec un Epipen. Ça ne me fait pas peur, mais je le réalise quand je joue à quatre pattes avec mon fils. »

Philippe Bond ratisse un public large. Il confie qu’il y a trois générations qui assistent à ses spectacles, autant des adolescents que leurs parents et leurs grands-parents.

« J’ai appris ça d’un bon humoriste, en faisant les premières parties de Louis-José Houde, le fait de m’adresser à plusieurs tranches d’âge. Mon style c’est celui du raconteur et tout le monde aime ça. »

Le titre du spectacle, Merci!, vient du fait que Philippe Bond ouvre en faisant de longs remerciements, notamment aux femmes, qui peuvent être maladroites mais qui lui donnent du bon matériel, à sa copine, sans qui il ne serait pas rendu là où il est et à ses parents, qui ont toujours été là pour lui et qui sont une source inépuisable d’anecdotes. « Je trouve aussi que la politesse se perd. Dire merci, ça prend trente secondes et c’est le mot le plus puissant. »

Informations : 450 759-6202 ou www.spectaclesjoliette.com

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média