Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

26 novembre 2019

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Brian Lovell est échangé en retour d’Alexis Guilbault

Les Sportifs de Joliette

Brian Lovell

©(Photo L'Action- Guillaume Morin)

Brian Lovell en était à sa première saison avec Les Sportifs.

Les Sportifs de Joliette ont frappé un grand coup le 25 novembre dernier en ajoutant à leur formation un joueur qui était dans leur mire depuis longtemps, Alexis Guilbault. Pour faire son acquisition, ils ont dû céder Brian Lovell, Collin Rice ainsi qu’un choix de huitième ronde aux Bisons de Granby. 

« C’est un attaquant qui m’a toujours intéressé et ça faisait longtemps que je le voulais dans mon équipe. Je compare un peu son style à celui de Charles-Alexandre Drolet, un travaillant qui est tout aussi bon défensivement, qu’offensivement», a commenté le directeur général Gaby Roch. 

Il a ensuite expliqué pourquoi il a échangé un défenseur contre un attaquant, alors que sa brigade offensive semblait assez complète. «Je ne cherchais pas tout à fait un avant, mais je parlais avec des équipes et on m’a offert ce joueur. Ce qui a fait pencher la balance, c’est que nous ne savons pas quand Nicolas Larocque-Marcoux sera rétabli de sa blessure et que Jean-Philippe Caron manquera les 3-4 prochaines parties pour voyage d’affaires. Je me suis dit que Guilbault nous aiderait beaucoup à court et à long terme. » 

Roch a ajouté qu’en défense, il y a des joueurs comme Tristan Tremblay et Jean-François Losier qui ont gagné leur place. « Ce sont des gars qui n’avaient pas joué depuis plus d’un an et c’est sûr que ça demande du temps, mais ils vont continuer de toujours progresser.» Le directeur général sait qu’il y a encore du travail à faire, mais a confiance en son équipe, « rendus en séries, nous serons très forts défensivement.»  

Avec Mathieu Dauplaise qui est prêt à venir aider à tout moment, les Sportifs avaient donc des défenseurs en trop. «C’est un peu tout ça qui a fait en sorte que je me suis penché vers Guilbault. C’est un jeune joueur qui connaît bien la ligue et il lui reste encore plusieurs années de hockey!»    

En effet, âgé de 24 ans, Alexis Guilbault en est déjà à sa quatrième année dans le circuit où il a amassé un total de 79 points en 71 matchs.    

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média