Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 novembre 2019

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

La bibliothèque de Notre-Dame-des-Prairies abolit les frais de retard

bibliothèque NDP

©(Photo gracieuseté)

La bibliothèque de Notre-Dame-des-Prairies.

Pour ses dix ans, la bibliothèque de Notre-Dame-des-Prairies a pris l’initiative d’abolir les frais de retard. Elle devient ainsi la première bibliothèque publique autonome à le faire dans Lanaudière et la deuxième au Québec. 

En effet, la Ville de Baie-Comeau est la première bibliothèque québécoise à avoir tenté l'expérience. Selon Notre-Dame-des-Prairies, les résultats étaient fort encourageants. Une augmentation des abonnements, des prêts et de la fréquentation aurait été constatée et le nombre de documents remis après la date d'échéance n'aurait pas augmenté depuis la mise en place du projet.    

La Ville ajoute que l'Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ) recommande désormais de les éliminer notamment parce que les amendes pénalisent principalement les clientèles vulnérables et peuvent rapidement devenir un frein à la fréquentation du lieu. Une hausse de fréquentation d’environ 11% aurait d’ailleurs été observée partout où les frais de retard ont été abolis aux États-Unis. 

De plus, Notre-Dame-des-Prairies ajoute qu’il existe un autre levier, non monétaire, pour assurer le retour des documents et leur remise en circulation.    

« Le projet d’abolition des frais de retard est motivé d’abord et avant tout par un souci d’accessibilité, puisqu’ils se font de plus en plus rares, ces espaces publics de proximité où chacun est le bienvenu, sans frais, selon un principe d’accueil universel», a terminé la mairesse de Notre-Dame-des-Prairies, Suzanne Dauphin.  

Anniversaire 

L’année 2019 souligne les dix ans de la création de la bibliothèque de Notre-Dame-des-Prairies sous sa forme actuelle et son installation dans ses nouveaux locaux entre les deux pavillons de l’École des Prairies.

Quel est votre lien avec Opération Nez rouge ?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média