Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Monographies

Retour

23 mai 2019

Donald Brouillette - infolanaudiere@lexismedia.ca

L’Entraide communautaire: pour ne laisser tomber personne

St-Ambroise

©Photo gracieuseté - L'Action

Le maire François Desrochers et les membres du conseil félicitant Danielle Lapierre le 28 avril dernier, lors de la Fête des bénévoles, pour son titre de « bénévole de l’année 2018 ».

ENTRAIDE. Avec son comptoir vestimentaire qui finance les activités de son comptoir alimentaire et sa vingtaine de bénévoles, l’Entraide communautaire de Saint-Ambroise est devenue un rouage essentiel de la municipalité, en récupérant vêtements et objets d’usage courant, tout en dépannant une centaine de personnes régulièrement.

Comme un certain Gaulois qui était tombé dedans quand il était petit, Danielle Lapierre, présidente de l’Entraide communautaire, a un long historique avec l’Entraide. Sa mère Denise était parmi les initiatrices dans les années 1980; Danielle Lapierre « a donné un coup de main pour la comptabilité » pendant plusieurs années, avant de devenir présidente et finalement de s’impliquer à fond dans l’organisme, lorsqu’elle a pris sa retraite il y a quatre ans.

Les débuts de l’Entraide ont été modestes: collecte pour les paniers de Noël et organisation de quelques repas communautaires. Avec la venue de « Moisson » dans chaque région, les comptoirs alimentaires se sont structurés davantage et la Municipalité a versé une aide financière à l’Entraide, pour qu’elle prenne en charge le soutien alimentaire aux plus démunis.

Actuellement on offre un soutien alimentaire à une quarantaine de ménages qui représentent une centaine de personnes, dont 40 enfants, précise Danielle Lapierre.

Un nouveau souffle

Avec la mise en place d’une politique de gestion des matières résiduelles dans les dernières années, la récupération et la réutilisation des vêtements et autres objets domestiques ont connu un nouvel essor et donné une nouvelle ampleur au comptoir vestimentaire de l’Entraide.

En 2018, grâce aux dons des citoyens, le comptoir vestimentaire a réussi à détourner des sites d’enfouissement plus de 25 000 kilos de matières qui ont connu une nouvelle vie. Et les revenus générés par les ventes ont été totalement investis dans le soutien alimentaire aux familles.

« On reflète ce qui se passe ailleurs dans la province. L’écart entre les riches et les pauvres grandit. Nous offrons un dépannage, parfois occasionnel, à des personnes retraitées, à des familles à faible revenu pour leur donner une marge de manœuvre dans leur budget. On les aide aussi dans leurs démarches, la paperasse… Mais on n’est pas des professionnels », explique la présidente.

Les bénévoles du comptoir alimentaire ont le souci de prévoir des repas équilibrés, en fournissant à la clientèle des fruits et légumes, des produits comportant une bonne dose de protéine. Le tout est dispensé tout à fait gratuitement à la clientèle du comptoir, à tous les jeudis, sauf entre la Saint-Jean et la fin des vacances de la construction.

Équipe de bénévoles

L’Entraide peut compter sur 12 à 14 bénévoles pour le fonctionnement du comptoir vestimentaire, majoritairement des femmes retraitées et de six autres pour le comptoir alimentaire.

Danielle Lapierre a été nommée récemment « bénévole de l’année 2018 » à Saint-Ambroise pour son engagement communautaire; elle nous précise que « ça fait plaisir un petit coup de chapeau, mais ça prend une équipe » pour assurer le succès d’un organisme comme l’Entraide.

« C’est touchant de voir la générosité des gens, lorsqu’on a eu besoin d’un coup de main lors de notre déménagement par exemple, on voit alors le beau côté de la nature humaine », conclut Danielle Lapierre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média