Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

16 mai 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Guilbo ouvre sa galerie d’art

Guilbo

©Photo gracieuseté - Frédérique Maheu - L'Action

Guilbo et Maude de Montigny.

CULTURE. L’artiste-peintre lanaudois Guilbo est heureux d’annoncer l’ouverture de sa galerie d’art. Un rêve qu’il caressait depuis longtemps.

La galerie est située au 178, rue Ste-Marie, dans le Vieux-Terrebonne. Elle prend place au cœur d’une maison centenaire.

« Ça fait longtemps que je voulais avoir ma propre galerie. L’endroit était parfait et le timing était là pour relever ce défi, on a le vent dans les voiles », confie-t-il en entrevue avec L’Action.

Guilbo a donc quitté son atelier de Saint-Charles-Borromée. Toutefois, son partenariat avec le Château Joliette demeure la référence pour découvrir l’artiste dans le nord de la région.

Le bâtiment acquis dans le Vieux-Terrebonne offre 2000 pieds carrés d’espace d’exposition. Guilbo y a aussi installé un atelier. Une trentaine d’œuvres sera exposée en permanence. Le public pourra notamment découvrir une série de toiles sur lin qui n’avait encore jamais été dévoilée.

« Le bâtiment a l’aspect d’une maison de thé anglaise et il est fait d’appartements ouverts qui nous permettent d’aménager différentes sections.  C’est un beau joyau. Nous avons aménagé la galerie à la façon Guilbo. Nous proposons une galerie haut de gamme et nous voulons vraiment faire vivre l’expérience Guilbo. »

L’artiste ajoute que sa conjointe et gérante à temps plein, Maude de Montigny, était fin prête à faire le saut vers le rôle de galériste. « La galerie, c’est son bébé. »

Cela faisait plus d’un an que le couple essayait de dénicher l’endroit parfait. « La Rive-Sud nous a fait de l’œil, mais je suis un artiste lanaudois avant tout et on voulait être plus près de nos racines, trouver un juste milieu. »

Guilbo mentionne que sa clientèle à Montréal et sur la Rive-Sud prend de l’ampleur et que la distance devenait un frein, qu’il était difficile d’amener les clients à Saint-Charles-Borromée pour effectuer un achat. « Il fallait aller au client. On avait aussi une cinquantaine de tableaux en consigne un peu partout pour se faire connaître, ça devenait une énorme gestion. Les gens comprennent ma décision. On reste dans Lanaudière. On est de fiers Lanaudois. »

Sans même encore avoir fait d’ouverture officielle, Guilbo souligne que l’achalandage est déjà surprenant. « Les gens se promènent et entrent par hasard. C’est impressionnant. »

Parmi les autres projets à venir, l’artiste mentionne la refonte de son site internet. Il est finalement possible de le découvrir via les capsules Joliette reçoit! qui ont été faites avec la Ville de Joliette et qui font découvrir la région à des artistes populaires.

Guilbo

©Photo gracieuseté - Frédérique Maheu - L'Action

La galerie est située dans le Vieux-Terrebonne.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média