Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Monographies

Retour

26 avril 2019

Donald Brouillette - infolanaudiere@lexismedia.ca

Vignoble Saint-Thomas ou la passion du vin

Vignoble Saint-Thomas

©Photo gracieuseté - L'Action

Éric Gagnon, copropriétaire et principal exploitant du Vignoble Saint-Thomas.

VITICULTURE. Parmi les nombreuses entreprises agricoles offrant un volet d’agrotourisme à Saint-Thomas, on retrouve le Vignoble Saint-Thomas qui incarne, de façon éloquente, le renouveau et la diversification de l’agriculture sur les « anciennes terres à tabac ».

C’est en 2013 qu’Éric Gagnon, sa conjointe Annie Pronovost et un couple d’amis investisseurs, Alain Vallières et Myriam Pelletier, acquièrent le Vignoble Le Mernois créé en 2004 par Lucille Mercier et Jean-Marc Harnois.

Éric Gagnon avait séjourné deux ans en Suisse auparavant, pour y enseigner et jouer au hockey, il y a développé une passion pour le vin, la viticulture et le rêve d’avoir un vignoble.

Les nouveaux acquéreurs se retrouvent donc à la tête d’une entreprise viticole de 18 000 plants et d’une aspergeraie de taille moyenne, produisant 45 000 livres d’asperges lors de l’achat.

Depuis 2013, les vignes ont doublé de rendement, Éric Gagnon loue aussi des parcelles dans deux autres vignobles, faisant passer sa production de 14 500 à 30 000 bouteilles; du côté de l’aspergeraie, on espère produire cette année 100 000 livres d’asperges et 150 000 livres d’ici quatre ans.

Renouveau d’intérêt pour le vin québécois

Le Vignoble Saint-Thomas écoule sa production partiellement sur son site, lors de réceptions, mariages, etc., aussi à travers un réseau de supermarchés et les dépanneurs Le Magasin de la région, ainsi qu’à la Société des alcools.

« Si les baby-boomers sont encore hésitants à acheter des vins québécois, les 20-40 ans sont curieux, ils sont ouverts à toutes sortes de goût. On n’a pas les mêmes cépages qu’en Europe », nous explique Éric Gagnon.

« Mes deux (vins) rouges ont eu une médaille d’or à la Coupe des nations, le plus important concours de vins au Québec! Nous sommes chanceux d’avoir un super beau terroir ici, du sable de plage, c’est bon pour l’enracinement profond des vignes », ajoute-t-il.

Avant d’augmenter la production, les propriétaires du Vignoble Saint-Thomas ont le souci d’améliorer la qualité. « J’ai gardé le vigneron qui était ici lors de l’achat, de plus nous avons pris un nouvel œnologue pour nous conseiller, nous avons acheté des barriques de chêne », poursuit le viticulteur.

De grands efforts sont aussi déployés pour minimiser l’utilisation des pesticides. Désherbage mécanique perfectionné, utilisation d’un pulvérisateur écologique avec récupérateur, usage minimal de sulfite lors de la vinification, soin très particulier lors des vendanges, sont autant d’aspects environnementaux qui font la fierté du vignoble. Ceci expliquant cela, on se trouve régulièrement en rupture de stock pour plusieurs des vins produits!

Enfin, si les changements climatiques affectent négativement plusieurs secteurs de l’agriculture, la chaleur croissante des étés ne fait que conférer une valeur ajoutée au raisin et favorise la qualité des vins produits au Québec.

« Je suis aussi compétitif dans le vin qu’au hockey! Je veux gagner des médailles avec mes vins, aller plus vite dans l’amélioration de la qualité, être reconnu dans les bons vins de la région et du Québec », conclut Éric Gagnon.

Vignoble Saint-Thomas, 1101 Rang Sud, Saint-Thomas-de-Joliette, tél. 450 759-8228.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média