Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

05 février 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Une première composition prometteuse pour William Grégoire

William Grégoire

©Photo gracieuseté - L'Action

William Grégoire.

MUSIQUE. William Grégoire, de Saint-Ambroise-de-Kildare, rêve de vivre de sa musique. Âgé de 15 ans, il a décidé de mettre tout en œuvre pour y arriver. Une vidéo de sa récente prestation à un concours connaît d’ailleurs un réel engouement sur les réseaux sociaux.

En entrevue avec L’Action, William raconte qu’il a commencé à jouer de la musique très jeune, lorsque son père lui a acheté une guitare.

« Au début, je faisais juste gratter la guitare pour jouer des « beats ». »

William fait partie d’une famille de musiciens où le folklore est très présent. Il y a 2-3 ans, il a décidé d’apprendre la guitare plus intensément. Il avait envie de jouer dans les partys de famille lui aussi. Via internet, il a appris les accords et pratique son instrument au quotidien.

Une semaine avant l’entrevue avec L’Action, William a participé à Secondaire en spectacle à son école, Thérèse-Martin. Il a appris qu’il serait de la finale régionale à Joliette dans la catégorie auteur-compositeur-interprète. Une grande fierté pour l’artiste qui a justement composé sa toute première chanson pour participer au concours.

En fait, ça faisait déjà un bon bout de temps que William Grégoire planchait sur ses compositions, sans jamais obtenir le résultat espéré. Le concours l’a amené à se dépasser et à mettre en mots et en musique, en trois mois, une première pièce, J’vais y arriver. Dans sa chanson, il parle du quotidien d’un écolier au secondaire, de sa vie, de ses amours et de ses peines.

« Tous les soirs, j’écrivais et je composais. Ça a pris moins de temps que je ne le pensais. »

L’auteur-compositeur-interprète se dit très inspiré par Émile Bilodeau, qu’il a pu rencontrer alors qu’il assistait à ses spectacles. « Il m’a dit lâche pas, continue, il faut que tu persévères. »

Après sa participation à Secondaire en spectacle, William a publié une vidéo de sa prestation sur les réseaux sociaux. Il a obtenu un engouement [12 000 vues au moment de publier] auquel il ne s’attendait pas et…les félicitations d’Émile Bilodeau qui lui a dit « on dirait moi à ton âge ».

« Émile Bilodeau a écrit sa première chanson à 16 ans, moi je voulais le faire avant mes 16 ans », affirme l’artiste avec humour. C’est donc mission accomplie.

William est déjà en train de composer d’autres pièces et il s’apprête à enregistrer sa chanson en studio au cours du mois de février. Il aimerait de plus participer au Festival international de la chanson de Granby.

En terminant, comme il l’a fait avant sa prestation à Secondaire en spectacle [voir sa vidéo], l’auteur-compositeur-interprète a lancé un message d’amour à l’endroit de la chanson québécoise et francophone. « Même si ce n’est pas le style des jeunes d’aujourd’hui, moi, les chansonniers comme Gilles Vigneault ou Félix Leclerc m’inspirent. »

Il est possible de suivre William Grégoire sur les réseaux sociaux.

William Grégoire

©Photo gracieuseté - L'Action

William Grégoire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média