Carrières Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Infolettre

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

10 juin 2024

Jason Joly - jjoly@medialo.ca

Un objectif de 2 M$ afin de rendre plus accessible la pédiatrie sociale dans Lanaudière

Campagne

Campagne d'urgence

©Jason Joly - L'Action

Me Vincent Perreault, du Cabinet Ratelle, Ratelle et associés; Joël Landry; Charles Jolicoeur; Marie Suzy Riopel et Étienne Bouchard, président du conseil d’administration du CPSCL.

Alors qu'il peine à offrir une place aux 300 familles en attente de services, le Centre de pédiatrie sociale en communauté de Lanaudière (CPSCL) a convenu d’initier une campagne de financement pour remédier à ce problème. L’organisme vise donc un objectif de 2 M$ pour accroitre son offre de services dans les établissements déjà existants, mais aussi dans le territoire de Montcalm.

C’est lors d’une rencontre réunissant plusieurs élus, partenaires et intervenants en pédiatrie sociale que le lancement de cette campagne a été annoncé. Marie Suzy Riopel, directrice générale du CPSCL, témoigne que malgré le soutien offert par les centres, il y a urgence d’agir. « Chaque jour, nous constatons les impacts positifs de notre travail, mais nous sommes conscients des besoins croissants qui surpassent notre capacité actuelle. »

Les fonds amassés serviront donc trois axes précis. La Matawinie Ouest accueille déjà un centre à Chertsey. La MRC connait un fort indice de défavorisation dans ses écoles et les familles font face à un problème d’accessibilité aux services qui sont éloignés à cause de la largeur du territoire. Ainsi, 400 000 $ seront réservés pour la relocalisation du centre de Chertsey à Rawdon puisque les locaux actuels deviennent trop petits pour la croissance des activités qui y sont offertes. De plus, 50 000 $ seront investis afin d’augmenter la capacité alors que 50 jeunes du territoire sont toujours sur la liste d’attente.

Le centre de pédiatrie sociale de Joliette devra aussi être relocalisé alors que l’école dans laquelle se trouvent ses locaux sera démolie en 2027 puisqu’elle est trop vétuste. Un montant de 950 000 $ sera nécessaire pour cette opération et un autre 200 000 $ servira à augmenter la capacité et à embaucher une nouvelle ressource.

Alors que des familles de Montcalm sont actuellement suivies au centre de Chertsey, mais que les demandes sont nombreuses dans ce secteur, 400 000 $ permettront d’aménager un établissement à Sainte-Julienne dans le but d’accueillir 200 jeunes. Une grande vulnérabilité est observée dans Montcalm, notamment à cause du bas revenu des ménages, d’une faible scolarisation des parents ou de la hausse du décrochage scolaire. Ainsi, le CPSCL espère que cette nouvelle ressource viendra apporter un soutien aux familles du territoire.

Des partenaires déjà investis pour la cause

Les efforts déployés par les centres de pédiatrie sociale pour réduire le nombre de familles en attente touchent grandement les communautés lanaudoises, si bien que des partenaires ont déjà répondu à l’appel. Les deux coprésidents de campagne, soit Joël Landry, directeur général de la Caisse Desjardins de Joliette et du Centre de Lanaudière, ainsi que Charles Jolicoeur, président de Gestion Altura, étaient présents pour l’occasion. M. Landry a expliqué qu’un grand travail de réflexion a eu lieu avant la mise en place de la campagne. « Comment vendre quelque chose qui n’est pas tangible? Nous voulons vendre du futur pour notre société, ce n’est pas simple à faire », a-t-il déclaré.

Convaincues de l’importance de la cause, les deux entreprises ont rapidement contribué à la campagne en offrant 250 000 $ chacune. D’autres bienfaiteurs, comme la Fondation D’Amours et Me Vincent Perreault, du cabinet Ratelle, Ratelle & Associés, ont aussi accepté de participer à la campagne. Avant même son lancement, cette dernière avait donc réussi à accumuler 650 000 $.

Les porte-paroles étaient très fiers de présenter cette campagne et ils invitent d’autres partenaires à mettre l’épaule à la roue pour encourager l’expansion du centre de pédiatrie sociale, mais aussi pour soutenir la communauté d’aujourd’hui et celle de demain.

Que pensez-vous des spectacles de drones?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

11 juin 2024

Claudette Lippé

Ces centres de pédiatrie sociale seront-ils de près ou de loin liés au Dr.Julien et sa Fondation?

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média