Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

10 avril 2024

Antoine Pelletier - apelletier@medialo.ca

Trois jours de grève pour les Autobus Gil-Ber

4824_Grève Autobus Gil-Ber

©Photo gracieuseté

Le Syndicat des travailleurs des Autobus Gil-Ber (CSN) a déclenché trois jours de grève du 10 au 12 avril.

Le Syndicat des travailleurs des Autobus Gil-Ber (CSN) a annoncé le déclenchement d’une grève de trois jours du 10 au 12 avril.

« Face à l’inaction de l’employeur à la table de négociation, nous débraillons trois jours afin de lui faire comprendre que les chauffeurs d’autobus scolaire méritent leur juste part. Pour assurer le service, les conditions de travail doivent être à la hauteur du travail demandé », s’est exprimée Patricia Rivest, présidente du Conseil central des syndicats nationaux de Lanaudière-CSN. 

C’est à compter de 7h le mercredi 10 avril que les membres du syndicat se sont rassemblés sur la rue Gilles-Moreau, à Saint-Lin-Laurentides, afin de revendiquer de meilleurs salaires, notamment. Comme l’avait indiqué Stéphanie Gratton, vice-présidente de la Fédération des employées et employés de services publics-CSN, « tous les employeurs ont reçu une bonification variant de 15 à 30% de la valeur de leurs contrats et cet argent doit se rendre dans les poches de celles et ceux qui conduisent les autobus. »  

Selon elle, les nouveaux contrats signés avec le Centre de services scolaire des Samares (CSSS) se chiffreraient actuellement à environ 100 000$ par route, cela incluant les nouvelles sommes obtenues depuis le réinvestissement de 2022-2023, signifiant que l’employeur serait en mesure de verser un taux horaire de 28$ à 30$ l’heure. 

Vers une grève générale illimitée? 

On rappelle que c’est le 21 mars dernier que les membres du syndicat ont adopté à 98% un mandat de moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève générale illimitée. 

Le déclenchement de cette grève de trois jours débutée le 10 avril affecte le Centre de services scolaire des Samares. Ce sont plusieurs centaines d’étudiants qui utilisent les services de transport des Autobus Gil-Ber. 

À noter qu'après avoir demandé à l'entreprise une réaction, Autobus Gil-Ber a préféré ne pas commenter la situation et s’en remet plutôt au processus de négociation en cours.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média