Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Persévérance scolaire

Retour

14 février 2024

Antoine Pelletier - apelletier@medialo.ca

Deux patronnes de Joliette remportent le titre de « meilleur boss »

Réussite éducative

3924_Gagnants boss L'Action

©Photo gracieuseté

Stéphanie Blais-Coutu et Mégane Prévost-Breault.

Le concours Mon boss, c’est le meilleur!, organisé par OSER-JEUNES, était de retour pour une troisième édition. Cette année, Joanne Beaulieu, de la succursale Hamster + Le Papetier Le Libraire de Joliette, et Stéphanie Blais-Coutu, du Centre culturel Desjardins, font partie des trois personnes s’étant fait attribuer le titre de meilleur boss de Lanaudière.

Mon boss, c’est le meilleur! permet de mettre en lumière les employeurs de la région qui valorisent la réussite éducative de leurs employés aux études. Pour participer, ces derniers n’avaient qu’à résumer les bons gestes de leur patron. 

Trois entreprises ont été sélectionnées lors de cette plus récente édition : la succursale Hamster + Le Papetier Le Libraire de Joliette, le Centre culturel Desjardins et l’agence Kubidez. 

Nouvelle mouture 

Dans le cadre du concours, une campagne de sensibilisation à la conciliation études-travail de quatre semaines, organisée par OSER-JEUNES, a aussi eu lieu au sein d’écoles de la région. Catherine Leprince, chargée de projet, milieu des affaires pour l’organisme, a ainsi pu aller à la rencontre de plus de 2000 étudiants afin de discuter de différents aspects du travail étudiant. Les kiosques auront entre autres permis d’aborder les impacts de la Loi sur l’encadrement du travail des enfants, les bienfaits et les conséquences du travail chez les jeunes, ainsi que les bonnes manières de concilier les études et le travail. 

Mme Leprince en a d’ailleurs profité pour expliquer : « Habituellement, le programme de certification OSER-JEUNES nous amène à rencontrer des employeurs. L’automne dernier, grâce à cette nouvelle mouture du concours, nous avons pu entrer en contact avec les jeunes. Une grande majorité des jeunes rencontrés occupent un emploi étudiant à temps partiel ou ont très hâte d’en occuper un lorsqu’ils auront l’âge légal, maintenant fixé à 14 ans. De façon générale, nous sommes rassurés de voir que plusieurs de ces jeunes sont à la fois conscients des gestes positifs qui sont posés par leur patron et reconnaissants des impacts que ces gestes ont sur leur réussite éducative. » 

Sélection des gagnants 

Cette année, plus de 110 étudiants ont soumis la candidature de leur patron : un record. Un tirage au sort a permis de déterminer les deux premiers gagnants parmi les candidatures valides, soit une entreprise certifiée OSER-JEUNES et une ne l’étant pas.  

Le troisième prix a pour sa part été remis au témoignage coup de cœur du CREVALE, l’organisme ayant comme mission de promouvoir la persévérance scolaire et la réussite éducative. L’employeur sélectionné devait se démarquer au niveau de ses pratiques de conciliation études-travail. À noter que cette dernière sélection s’est effectuée à l’aveugle, le nom des employeurs étant masqué lors de la délibération. 

Les meilleures boss de Joliette 

C’est Maéva Robidoux qui a soumis la candidature de Johanne Beaulieu, propriétaire associée de Hamster + Le Papetier Le Libraire. Elle a détaillé la manière dont sa patronne facilite sa réussite scolaire : « Mon expérience de travail chez Hamster + Le Papetier Le Libraire m’offre l’opportunité de relâcher la pression accumulée en raison des études. De plus, travailler chez Le Papetier m’a permis de grandir en tant que personne, d’améliorer ma communication avec les personnes qui m’entourent et de développer un meilleur sens des responsabilités. » 

La gagnante, qui travaille au sein d’une entreprise certifiée OSER-JEUNES, a entre autres remporté une entrevue à la radio. Elle s’est confiée à L’Action : « Les employeurs d’aujourd’hui ont vraiment avantage à être ouverts et conscients de ce que les jeunes peuvent nous apporter. On veut qu’ils soient scolarisés; c’est ce qui va permettre à notre société de continuer de se développer. Ça nous apporte beaucoup d’effets collatéraux positifs. » 

Les bons mots de Mégane Prévost-Breault à l’égard de sa patronne, Stéphanie Blais-Coutu, du Centre culturel Desjardins, auront permis à cette dernière de remporter le prix Coup de coeur décerné par l’équipe de CREVALE. Son implication envers ses employés étudiants a de réels impacts sur leur réussite éducative. « C’est gratifiant de savoir que les efforts que je mets sont reconnus par les employés. Comme employeur, c’est de notre responsabilité de leur apprendre à concilier le travail et la vie personnelle; dans le cas des plus jeunes, ce sont les études. Ce sont souvent de premiers emplois quand ils sont encore à l’école, c’est donc notre rôle de leur donner ces bases », s’est exprimée la coordonnatrice des ventes. 

Stéphanie Blais-Couture s’est ainsi mérité la réalisation d’une vidéo promotionnelle qui sera diffusée pendant les Journées de la persévérance scolaire 2024, en plus d’autres options de visibilité. 

Maéva Robidoux et Mégane Provost-Breault se sont quant à elles vu remettre des prix d’une valeur totale dépassant la barre des 2 000$.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média