Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

28 novembre 2023

Jason Joly - jjoly@medialo.ca

Une aide qui vient répondre à un grand besoin

Hébergement d’urgence

Investissement itinérance

©Jason Joly - L'Action

Norman Gugg, directeur adjoint pour la Direction santé mentale et dépendance du CISSS de Lanaudière; Sylvain Daneault; Pierre-Luc Bellerose; François St-Louis; Caroline Proulx; Philippe Éthier, président-directeur général par intérim du CISSS de Lanaudière; Annie Plante et François Savoie, directeur général de La HUTTE.

Réunis dans le nouvel établissement de La HUTTE, la ministre de Lanaudière, Caroline Proulx, et le député de Joliette, François St-Louis, ont annoncé un financement totalisant 400 000 $. Cette aide a été octroyée au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière afin de mieux soutenir des organismes hébergeant des personnes en situation d'itinérance ou à risque de le devenir.

Cette annonce a été faite au nom du ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant. Le financement vise particulièrement à consolider et à bonifier la capacité d'accueil de deux organismes de Joliette, soit La HUTTE, qui offre de l'hébergement d'urgence, et le Pavillon pour Elle, qui accueille des femmes et des enfants en situation d'itinérance. La ministre Caroline Proulx a d’ailleurs tenu à féliciter son collègue François St-Louis pour son travail dans cette cause. « L’itinérance n’est plus un problème de Montréal ni de Québec, c’en est un malheureusement de toutes les régions. Il y a des hausses partout », remarque-t-elle. Mme Proulx précise que des investissements ont été mis en place pour les années à venir dans le but d’appuyer les projets et les centres d’hébergement afin de créer des espaces sécuritaires et adaptés. Ceux-ci seront ouverts 24/7, et ce toute l’année. « Les besoins sont grands, la demande est réelle. Cette somme annoncée est salutaire et assurément un pas dans la bonne direction », déclare Annie Plante, directrice générale adjointe du CISSS de Lanaudière.

Pour les organismes bénéficiaires, cette aide arrive à point nommé. En l’espace de 10 mois, La HUTTE est parvenue à augmenter son nombre de places de 12 à 34. Pour ce qui est du Pavillon pour Elle, le coordonnateur de l’Auberge du cœur Roland-Gauvreau, Sylvain Daneault, se réjouit de dire que cette ressource, qui n’existait pas sur le territoire auparavant, permettra d’offrir plus de places d’hébergement. Grâce à ce nouveau financement, les sept places disponibles pour les femmes et leurs enfants pourront être maintenues, en plus d’ajouter deux autres chambres et d’ainsi accueillir plus de bénéficiaires. M. Daneault est impressionné de l’apport de ce pavillon qui vient vraiment répondre à un besoin dans la société. « Je travaille depuis des années pour l’organisme, mais je n’avais aucune idée de la difficulté pour les femmes de vivre en itinérance. C’est donc un énorme gain », remercie le coordonnateur.

Un travail de collégialité

S’étant grandement impliqué pour les personnes en situation d’itinérance, le député de Joliette, François St-Louis, était très heureux de cette nouvelle. Depuis juillet 2023, il assiste le maire de Joliette, des organismes et des représentants du CISSS de Lanaudière pour connaitre les impacts de la problématique dans toute sa complexité. Il indique que « l’itinérance aborde plusieurs visages », au niveau par exemple de la maladie mentale ou encore de la consommation, mais que ce sont « les petites victoires » qui font la différence. M. St-Louis assure toutefois qu’il ne cessera pas de travailler pour cette cause : « Quand on me demande quels sont les enjeux dans ma circonscription, je réponds que le problème le plus criant est l’itinérance. C’est une lutte de longue haleine. »

Les maires de Joliette et de Saint-Charles-Borromée ont aussi été très emballés par cette annonce. Pierre-Luc Bellerose a mentionné que son inquiétude vis-à-vis de l’itinérance l’avait conduit à mettre en place plusieurs actions ou mesures. Le comité réunissant les élus ainsi que des représentants d’organismes ou du CISSS de Lanaudière en est un exemple. M. Bellerose rappelle tout de même qu’il s’agit d’un enjeu bicéphale puisque les besoins des personnes en situation de vulnérabilité et d’itinérance doivent être répondus, mais également ceux de la population et des commerçants. « Tous ces facteurs doivent être pris en compte pour trouver des solutions qui sont innovantes. On le sait, ce n’est pas toujours simple, mais j’ai bon espoir qu’en travaillant en collégialité et en synergie, comme on le fait présentement, ça va venir faciliter le travail. » Quant à Robert Bibeau, il souhaitait remercier le travail des organismes La HUTTE et l’Auberge du cœur Roland-Gauvreau. « Cette annonce prouve la pertinence de leur engagement », soutient M. Bibeau. Le Pavillon pour Elle étant situé à Saint-Charles-Borromée, le maire s’est dit choyé d’avoir sur son territoire cette offre de service. « Nous sommes confiants que cet investissement va contribuer à offrir des places et des services qui vont accroitre la stabilité et améliorer la vie de bien des gens, bien des femmes », a-t-il terminé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média