Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 mars 2023

Communiqué L'Action - infolanaudiere@medialo.ca

La Municipalité de Sainte-Béatrix dénonce des travaux presque inexistants

Ministère des Transports

travaux

©Photo-archives

À la suite de plusieurs demandes faites au ministère des Transports et de la Mobilité durable du Québec (MTMD), la Municipalité de Sainte-Béatrix dénonce que les suivis sont difficiles et l’exécution des travaux presque inexistante.

« Nous avons plusieurs nids de poule sur la rue de l’Église qui est le coeur du village et 1,3 km de pavage est à refaire en entier. Nous sommes toujours sans nouvelles de quand sera notre tour pour que cette route soit complètement réasphaltée d’un bout à l’autre. La route 337 entre Sainte-Béatrix et Saint-Alphonse-de-Rodriguez, sur 2,7 km, a besoin d’asphaltage et d’élagage des arbres de chaque côté de la route et il en est de même pour la route 337 entre Sainte-Béatrix et Saint-Jean-de-Matha sur 0,6 km. Quant au chemin Sainte-Béatrix, du village de Sainte-Béatrix vers Joliette, le fauchage n’a pas été fait depuis plusieurs années », mentionne Sylvie Roberge, mairesse suppléante de Sainte-Béatrix.

Selon elle, malgré les nombreuses demandes faites, les travaux ne se réalisent pas et la lourdeur administrative n’en finit plus.

« Les citoyens se retrouvent avec des bris de roues et de pneus et ils croient que c’est la Municipalité qui ne fait pas son travail puisque pour plusieurs, étant donné que ces routes sont sur notre territoire, ils pensent que c’est à nous de l’entretenir. Nos employés municipaux doivent parfois même sécuriser les lieux et dans les cas extrêmes, faire les travaux à la place du MTMD. Les citoyens se retrouvent alors à payer en double. De plus, les municipalités n’ont plus de ligne directe avec le MTMD et c’est un des irritants pour Sainte-Béatrix ainsi que plusieurs autres municipalités de la Matawinie », conclut Sylvie Roberge.

Il est possible de soutenir les démarches de la Municipalité en composant le 511 et en signalant le mauvais état et le manque d’entretien des routes qui appartiennent au MTMD qui traversent Sainte-Béatrix.

Réactions du Ministère

Contacté par L’Action afin de répondre aux inquiétudes de la municipalité, le ministère des Transports et de la Mobilité durable indique qu’elle peut communiquer à tout moment avec son agent de liaison. Celui-ci pourra ainsi répondre à ses questions et l’accompagner dans le cheminement de ses demandes. Ainsi, elles seront traitées par la direction générale de la région. « Des avis formulés par des experts et des ingénieurs seront mis à profit pour analyser la situation et proposer, le cas échéant, la ou les mesures de sécurité appropriées », explique Nathalie Nolin, conseillère en communication pour la Direction générale des Laurentides-Lanaudière.

Le Ministère rappelle avoir répondu aux demandes d’information de la Municipalité de Sainte-Béatrix. Quatre demandes différentes ont été faites en 2023 et 2022 et ont toutes été traitées. La Municipalité a aussi participé à une rencontre le 3 mai 2022, avec d’autres municipalités, concernant les chemins à double vocation dans la MRC de Matawinie.

Concernant l’état des routes, le MTMD assure que des actions sont réalisées pour améliorer le confort de roulement. Les opérations de colmatage sont réalisées en continu et généralement la nuit, afin de limiter les impacts sur la circulation. « Lorsque les conditions météo sont propices à l’apparition de nids-de-poule, les équipes du Ministère apportent une attention particulière à l’état de la chaussée, afin d’identifier et de réparer les bris, décrit Mme Nolin. Lorsque la situation l’exige, le nid-de-poule est immédiatement colmaté avec de l’enrobé froid ».

Commentaires

23 mars 2023

Robert Morin

Un autre exemple qui confirme que les Lanaudois sont traités comme des citoyennes et de citoyens de seconde classe par la Direction régionale du Ministère à Saint-Jérôme. Même les affiches du Ministère sont devenues illisibles sur le bord des routes numérotées, tellement elles sont peu entretenues. On ne voit ça nulle part ailleurs au Québec, un tel état de délabrement. Vivement il faut réclamer qu'on nous redonne notre propre direction régionale pour Lanaudière et que l'on cesse de dépendre de fonctionnaires de Saint-Jérôme qui font systématiquement la sourde oreille, même à l'égard de nos élus municipaux. C'est absolument inacceptable et il faudra que nos représentants caquistes de Lanaudière prennent le dossier en main, sinon on aura l'impression qu'on nous tient pour acquis.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média