Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

22 décembre 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Les Industries Mélymax reçoivent une aide pour augmenter leur productivité

Dons gouvernementaux

Financements gouvernementaux

©Photo gracieuseté - L'Action

Simon Descôteaux d’Investissement Québec; François St-Louis; Marie-Pierre Asselin et Stéphane Asselin, propriétaires de Mélymax, ainsi que Pierre-Luc Bellerose, maire de Joliette.

Les gouvernements du Canada et du Québec ainsi que Investissement Québec ont accordé, lors d’une rencontre organisée le 20 décembre, un montant de 2,2 millions de dollars aux Industries Mélymax. Avec son projet de 7,5 millions de dollars, l’entreprise, qui fabrique des portes d’acier, souhaite en effet doubler sa capacité de production.

Le soutien financier comprend un prêt de 800 000 $ du gouvernement du Québec octroyé par l’entremise du programme ESSOR, géré par Investissement Québec à titre de mandataire du gouvernement, ainsi qu’un prêt du même montant provenant des fonds propres d’Investissement Québec. Ces deux prêts sont consentis dans le cadre de l’initiative Productivité innovation. Une contribution remboursable de 600 000 $ est également accordée par le gouvernement du Canada par le biais du programme Croissance économique régionale par l’innovation (CERI).

« Grâce aux leviers de l’initiative Productivité innovation, qui allie financement et accompagnement technologique, l’équipe régionale d’Investissement Québec dans Lanaudière est fière d’avoir soutenu Mélymax dans ce projet. En automatisant ses activités et en intégrant des robots collaboratifs à certaines étapes du processus de fabrication, Mélymax sera en mesure d’accroître sa productivité et d’augmenter sa compétitivité », a indiqué Guy LeBlanc, président-directeur général d’Investissement Québec.

Les contributions gouvernementales permettront en effet à Mélymax d’agrandir son usine, de renforcer sa chaîne de production et d’acquérir des équipements numériques. En plus d’améliorer la capacité d’entreposage, les nouvelles installations accueilleront une chambre à peinture robotisée ainsi que des robots collaboratifs visant à optimiser et à automatiser une partie du processus de préparation des portes. L’entreprise a d’ailleurs reçu l’appui du Centre collégial de transfert de technologie Inovem, affilié au Cégep de Victoriaville, pour la conception de ses robots. Les premiers essais menés en laboratoire ont démontré un potentiel notable de gain de productivité.

L’honorable Pascale St-Onge, députée de Brome-Missisquoi, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), ainsi que François St-Louis, député de Joliette, au nom du ministre délégué à l’Économie, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, Christopher Skeete, ont fait l’annonce de ce financement. M. St-Louis a d’ailleurs profité de l’occasion pour visiter les installations de l’entreprise.

« Notre gouvernement est présent pour soutenir les entreprises qui, comme Mélymax, ont de l’ambition et participent activement au dynamisme économique de leur région. Ce projet d’investissement est d’ailleurs un bel exemple de collaboration régionale, avec le Cégep de Victoriaville, pour maximiser l’automatisation des procédés d’une entreprise phare de Lanaudière! », a déclaré le député de Joliette.

Croyez-vous que les cliniques d’IPS sont une bonne solution aux problèmes d’accès à des soins de santé?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média