Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Actualités

Retour

06 décembre 2022

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Le milieu touristique se projette vers l’avenir

Horizon 2030

Dévoilement plan développement 2023-2030

©Photo gracieuseté - Benoit Dupont Photo - L'Action

Le dévoilement a eu lieu en présence de plus de 200 acteurs et partenaires.

Un an après avoir entamé une vaste démarche de consultation, l’équipe de Tourisme Lanaudière était récemment réunie au Centre culturel Desjardins, en présence de plus de 200 partenaires et acteurs de l’industrie touristique, afin de dévoiler le nouveau Plan de développement touristique de Lanaudière 2023-2030. Ce dernier guidera les actions mises de l’avant en matière de tourisme dans la région au cours des huit prochaines années.

Tourisme Lanaudière a pu compter sur l’appui de la Chaire de tourisme Transat de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM pour réaliser cette démarche. La présidente de l’association touristique, Agathe Sauriol, a rappelé les étapes qui ont ponctué les derniers mois : « Plus de 1000 personnes consultées, de nombreuses analyses et études réalisées, un diagnostic étoffé, un sommet ayant réuni plus de 150 participants en mai dernier, des échanges riches et porteurs et surtout, un enthousiasme communicateur qui constitue probablement la plus grande clé de cette démarche. On peut être très fier! ».

La présidente a déclaré : « Il ne s’agit pas seulement d’un plan pour Tourisme Lanaudière, mais pour tous les acteurs socioéconomiques qui choisissent des pratiques écoresponsables et le tourisme comme vecteur de développement. »

L’objectif de cette vaste démarche était de doter la région d’une vision, d’axes stratégiques, d’orientations et d’actions concrètes qui permettraient de transformer son immense potentiel touristique en richesse. Une richesse respectueuse de l’environnement et soucieuse de l’intérêt des populations, qu’elles soient urbaines, rurales ou villageoises. 

Le directeur général de Tourisme Lanaudière, Denis Brochu, ainsi que Kate Germain et Claudine Barry de la Chaire de tourisme Transat ont présenté les détails du plan de développement à l’assistance. M. Brochu a déclaré que « ce plan met de l’avant la manière dont la région souhaite se développer au cours des prochaines années. »

Les intervenants ont insisté sur l’importance de conserver le caractère authentique et la nature brute de la région, tout en maximisant les retombées au niveau social, économique, environnemental et culturel. La région demeurera découpée en pôles touristiques et en zones d’expérience qui ont leurs spécificités propres. Le plan de développement se veut un guide pour les huit prochaines années, mais la stratégie se veut souple. Pour réaliser le tout, Tourisme Lanaudière mise sur l’une des grandes forces de Lanaudière : la collaboration.

Le Plan de développement touristique repose sur cette vision d’avenir, soit le fait qu’en 2030, la région touristique de Lanaudière rayonnera par son caractère convivial et authentique ainsi que par son offre diversifiée grâce à ses pôles touristiques vivants. Afin de tendre vers cette vision, le plan propose 102 actions qui découlent de 15 grandes orientations, elles-mêmes regroupées autour de trois grands axes d’intervention :

  • Protéger et valoriser nos racines;
  • Bonifier, connecter nos atouts et déployer le potentiel inexploité pour mieux dévoiler la diversité du territoire;
  • Assurer la résilience et la santé des organisations.

Parmi les actions à mettre de l’avant, il y a notamment le fait d’élaborer une stratégie d’engagement et de communication, étant donné que seulement 27 % des résidents de la région connaissent actuellement l’offre touristique de Lanaudière.

L’importance d’amener l’offre culturelle à un niveau touristique fait également partie des actions à privilégier.

Au niveau de l’offre d’attractions, de loisirs et de divertissements, Denis Brochu a déclaré « qu’il y a de la place dans la région pour des attractions d’envergure, mais que ces dernières devront servir la région et ce qui la caractérise ».

Bonifier l’offre d’hébergement et encadrer les résidences de tourisme font partie des orientations du plan. Le directeur général a convenu que l’offre hôtelière dans la région est insuffisante.

Concernant les événements d’affaires et sportifs, le plan mentionne qu’il faut soutenir la mise à niveau des infrastructures actuelles et en déployer de nouvelles.

L’une des orientations du plan mise également sur l’importance de faire de Lanaudière une destination accueillante pour les visiteurs en situation de handicap ou qui ont des limitations fonctionnelles. « Nous encourageons les entreprises à développer une expérience touristique accessible pour tous. »

Le plan souligne qu’il faut s’engager collectivement dans un virage durable et responsable. Le manque de préparation face aux changements climatiques a été souligné.

Lors de la période de questions, une entrepreneure de Saint-Côme a demandé si l’enjeu de la disponibilité de logements pour la main-d’œuvre faisait partie des orientations du plan. Denis Brochu a expliqué qu’il s’agit effectivement d’un enjeu important et que les solutions ne sont pas simples. « Il va falloir les inventer! » Le défi des résidences de tourisme est également revenu au sein des interventions. « Il ne faut rien stopper, mais il faut mieux les encadrer, avoir par exemple des parcs pour les regrouper. Concernant les propriétaires qui louent leur résidence, on commence à atteindre le seuil limite. »

À la différence des plans précédents, les actions proposées visent des objectifs non seulement économiques, mais aussi sociaux, environnementaux et culturels. À cet effet, des mesures de rendement devront être mises en place afin de s’assurer que les actions génèrent des retombées positives dans l’ensemble des sphères du développement durable. L’équipe de Tourisme Lanaudière se donne un an pour réaliser ce chantier, afin de pouvoir suivre l’avancement des actions et bien identifier les cibles à atteindre pour 2030. Pour consulter le plan de développement touristique de Lanaudière, Horizon 2030.

Dévoilement plan développement 2023-2030

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Kate Germain, directrice Connaissance et veille stratégique à la Chaire de tourisme Transat; Claudine Barry, analyste senior à la Chaire de tourisme Transat et Denis Brochu, directeur général de Tourisme Lanaudière lors du dévoilement.

Croyez-vous que les cliniques d’IPS sont une bonne solution aux problèmes d’accès à des soins de santé?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média