Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

23 août 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Guy Niquay espère briguer le poste de Grand chef de la nation Atikamekw

« Les gens veulent du changement »

Guy Niquay

©Photo gracieuseté - L'Action

Lors des élections de 2006, Guy Niquay avait déjà tenté d’être élu au poste de Grand chef de la nation Atikamekw.

Répondant aux souhaits de plusieurs Atikamekw de le voir se présenter comme Grand chef de la nation, Guy Niquay a décidé de faire campagne pour remporter ce poste aux prochaines élections prévues le 6 septembre 2022. Il a donc planifié de partir à la rencontre des trois communautés et de se faire une liste d’enjeux sur lesquels travailler selon les revendications partagées par les membres.

Depuis le début de sa campagne le 4 août, Guy Niquay est très occupé à visiter les communautés de Manawan dans Lanaudière, ainsi que celles d’Opitciwan et de Wemotaci en Mauricie. Il s’agit de sa deuxième tentative de briguer ce poste, puisqu’il s’était présenté lors des élections en 2006. Il est pour l’instant le seul candidat en lice contre le Grand chef sortant, Constant Awashish, mais M. Niquay constate un désir de changement de la part des membres des communautés : « J’ai une approche différente et c’est ce que les gens veulent ».

À l’écoute de la nation

Ayant vécu à Manawan et ayant des parents originaires des autres communautés, M. Niquay a su développer des liens avec les membres des trois territoires. Ses 24 années de travail dans le domaine de l’éducation et sa nomination au poste d’adjoint à la PDG du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière lui ont permis d’acquérir de l’expérience et d’être témoin des enjeux auxquels les Atikamekw doivent faire face au quotidien. Grâce à cette expérience et à plusieurs implications, dont celle qui a conduit à l’implantation d’une nouvelle école primaire à Manawan, il possède la confiance d’une grande partie des Atikamekw.

Au cours de sa campagne, Guy Niquay compte mettre beaucoup d’importance à écouter les membres des communautés. Il planifie de rencontrer ces derniers et de prendre en note les problèmes qui les touchent afin d’en faire son cheval de bataille. Il prévoit déjà s’attaquer à plusieurs dossiers comme la pauvreté, un problème qu’il avoue avoir lui-même expérimenté. Le manque de travailleurs est aussi dramatique, tout comme le manque de logements qui force à l’occasion une dizaine et parfois même une quinzaine de membres d’une même famille à s’entasser dans une maison ne contenant que trois chambres. L’ancien adjoint, qui est temporairement en congé de son poste pour la campagne, s’est d’ailleurs fait raconter que les familles doivent respecter des heures de coucher atypiques en raison du nombre élevé d’occupants qui perturbe le repos durant la nuit. Il souhaite également mettre en place des solutions pour bien accompagner les Atikamekw qui se retrouvent en milieu urbain et éviter qu’ils se sentent isolés. « Je sais qu’il y a beaucoup de souffrances dans nos communautés. Je vais aider ma nation à se sortir de ses tracas », assure Guy Niquay.

Quel genre de spectacle préférez-vous?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

23 août 2022

cynthia charest

sais le meilleur homme de la situation sais sur honnete franc grande education go go guy

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média